• Accueil
  • Le port autonome, poumon de l’industrie calédonienne
NOTRE ENQUÊTE

Le port autonome, poumon de l’industrie calédonienne

Paru dans le Made In N°26 - 05 décembre 2012

Sans lui, la Nouvelle-Calédonie serait bien isolée. Sans lui, les industries calédoniennes ne pourraient alimenter en matières premières leurs lignes de production. Sans lui, les finances publiques manqueraient d’une part majeure de leurs recettes. Le port autonome de la Nouvelle-Calédonie, premier port français d’outre-mer en tonnage, est la principale porte d’entrée des marchandises sur le territoire, complétée par le fret aérien, plus marginal et plus coûteux. Mais faire fonctionner une telle machine demande moyens, coordination, projets de développement pour demeurer dans la dynamique mondiale, et organisation de la lutte contre les fraudes et contrefaçons. Un travail mené au quotidien par de multiples acteurs, partagés entre rentabilité et service aux entreprises locales.

Dossier réalisé par Anne-Claire Lévêque et Frédérique de Jode - Photo : Marc Le Chélard

INTRO
Plus de 1 300 navires qui passent à l’année, une moyenne de 5 milliards de tonnes de marchandises par an qui naviguent sur ses eaux, des opérateurs par dizaines qui travaillent en son sein… Le port autonome de la Nouvelle-Calédonie est à lui seul un univers économique au cœur du territoire. Et une indispensable plateforme maritime pour les industriels calédoniens, dépendants de l’approvisionnement en matières premières et en équipements de production. Véritable machine aux rouages historiques, le port autonome a ouvert au Made In ses grilles et ses cales.
Lire la suite

Articles


Effervescence sur le port autonome

Made In a suivi sur le Port autonome de Nouméa l'équipe de Sato, une des cinq sociétés privées spécialisées dans…


Les acconiers misent sur l'investissement

Sato, Manucal, Sofrana, Sat et Manutrans. Cinq sociétés d'acconage exercent leur activité pour répondre aux besoins des nombreuses compagnies qui…


Agents maritimes : le lien entre les armateurs et les importateurs

Les agents maritimes ou consignataires sont des prestataires de services, représentant légalement un armateur durant l'escale d'un navire dans un…


La desserte maritime des îles Loyauté à flots tendus

Désenclaver les îles et les approvisionner passe par une desserte maritime performante. Or, les rotations assurées par les deux compagnies,…


Contrôles, fraudes et veille fiscale

Point d’entrée incontournable pour les acteurs économiques calédoniens, le port autonome a vu arriver, en 2011, plus d’1,6 million de…


Droits et taxes : entre poids et protection

Droits, taxes, positions tarifaires, exonérations… Les obligations financières qui pèsent sur le portefeuille des importateurs et leurs exceptions au profit…


Les transitaires, maillon fort des importateurs

Sans les transitaires, le quotidien des industriels et distributeurs calédoniens serait beaucoup plus complexe. Maillon stratégique dans la chaîne d’importation,…


Ces indispensables que l’on ne voit pas

Lorsqu’un bateau n’est plus très loin du port autonome de Nouméa, avant même d’accoster et de rencontrer les opérateurs de…


Par la voie des airs… aussi

La Nouvelle-Calédonie importe l’essentiel de ses marchandises par voie maritime, coût du transport oblige. Néanmoins, la voie aérienne s’avère parfois…


 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production