Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
01 Oct. 2015

Réunion de travail à Koné

Réunion de travail à Koné

Paru dans :

Dans la rubrique
Du Nord aux Îles
Nombre de vues
456

Le comité directeur de la Finc s'est retrouvé le 27 août dernier à Koné pour une séance de travail avec, notamment, Laurent Le Brun, directeur général de Nord Avenir.

Le comité directeur l'avait annoncé dans sa feuille de route. Parmi ses missions, la Fédération des industries a un rôle de relais d'idées et de force de propositions auprès des institutions. De ce fait, elle a continué de développer ses relations avec la province Nord en organisant en août une nouvelle réunion de travail à Koné. Parmi les questions abordées, celle de la stratégie de la province Nord en matière de développement économique a suscité d'intéressants échanges avec Laurent Le Brun, directeur général de Nord Avenir. « Nous sommes dans la phase de fin des projets structurants sidérurgiques, a-t-il souligné. Il s'agit maintenant de favoriser le développement de la création de valeur en province Nord. » Certes, le Nord a encore des faiblesses, et notamment en termes d'organisation et de manque de fonds propres, « mais le soutien individuel à l'investissement (par des subventions, prêts, via la SEM, Nord Avenir, etc.) et de projets structurants devrait permettre de développer l'activité économique de la région », a confié Dominique Levy, directeur du Développement économique et de l'environnement.

L'export est un sujet d'actualité économique

Revenant sur la question du devenir de KNS, Anaëlle Desmazures, chargée de mission Développement économique de la Cellule Koniambo, a rappelé que la réparation du four n° 1 allait entraîner 12 à 18 mois de ralentissement de l'activité (lire en encadré).

Sur la question de l'export, Pierrick Maury, président du cluster Avenir Export, a profité de la rencontre pour présenter la jeune grappe d'entreprises et ses missions. Laurent Le Brun a reconnu qu'il y avait peu d'export depuis la province Nord, sauf pour la filière crevette, qui rencontre néanmoins des problèmes techniques cette année. « Nord Avenir n'a pas vocation à organiser des opérations à l'export sans un partenaire métier, précise son directeur. Il y a la ressource, mais l'exploitation doit être réalisée par un opérateur du métier. » Cependant, aujourd'hui, des projets ambitieux et prometteurs sont en cours tels que l'huître ou la coquille St Jacques... Le Nord aussi a pris conscience de la nécessité d'exporter. C'est même devenu une réalité économique.

Quid des sous-traitants ?

La Cellule Koniambo a convié l'ensemble des sous-traitants et fournisseurs de KNS à une réunion le 16 septembre à l'entrée du site de l'Usine du Nord. L'objectif est de les informer sur les procédures de chômage technique, licenciement économique et procédures de sauvegarde pour leur permettre de surmonter les difficultés rencontrées à la suite du ralentissement de l'activité de l'usine. La DTE (Direction du travail et de l'emploi) a également présenté les procédures auxquelles les entreprises sous-traitantes peuvent avoir recours.

Paru dans :

Dans la rubrique
Du Nord aux Îles
Nombre de vues
456

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production