Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
23 Avr. 2018

La CCI ReVE ses formations en 3D

Un casque de réalité virtuelle, deux manettes et un formateur... et l'étudiant se retrouve en totale immersion dans un milieu électrique extrêmement dangereux si l’on ne maîtrise pas ses gestes.
Un casque de réalité virtuelle, deux manettes et un formateur... et l'étudiant se retrouve en totale immersion dans un milieu électrique extrêmement dangereux si l’on ne maîtrise pas ses gestes.
©A.-C. L. / Rectiligne
Dans la rubrique
Formation
Nombre de vues
33
Entreprise(s) citée(s)

C’est une première en Nouvelle-Calédonie mais aussi sur le reste de la planète : la réalité virtuelle se met au service de la formation en électricité. Avec le module ReVE (réalité virtuelle électrique), le secteur industriel va pouvoir se former à la haute tension sans le moindre danger.

 Métallurgistes, gros industriels et sous-traitants : la cible est parfaitement établie. Dans un territoire éloigné comme l’archipel calédonien, former quelques individus à la haute tension revient extrêmement cher. Avec ce nouveau dispositif dont dispose la CCI, exit les déplacements onéreux en Métropole ou les invitations toutes aussi coûteuses de formateurs. Désormais un casque de réalité virtuelle, deux manettes (qui devraient rapidement devenir des gants) et un formateur suffisent pour se retrouver en totale immersion dans un milieu électrique extrêmement dangereux si l’on ne maîtrise pas ses gestes. ReVE permet alors de se familiariser avec l’environnement, d’en apprendre les contraintes, de s’imprégner des bons gestes et des risques encourus, le tout sans craindre de se blesser ou d’endommager l’installation.

Création sur-mesure

Développé en partenariat avec le Cluster d'innovation pédagogique et numérique d’Arles (le CIPEN qui rassemble des compétences en maintenance industrielle, en infographie et en pédagogie), ReVE est une application de réalité virtuelle appliquée au domaine de la maintenance industrielle. Le module s’adresse spécifiquement à tout personnel devant manœuvrer des cellules haute tension, en référence au recueil UTE 18-510 et à la norme NFC 18-510 (agent d'exploitation ou de maintenance des installations électriques, exécutant électricien ou ouvrier qualifié, chargé de travaux, chargé de consignation, chargé d'intervention et/ou élémentaire). Pour la Chambre consulaire, cette innovation est un premier pas : il pourra être décliné dans divers domaines de formation pour répondre aux autres besoins des industries.

Pour en savoir plus

Les premières sessions de cette formation seront proposées les 21 et 22 août 2018, sur le plateau technique de l’IRA Pacific.

Coût de la formation : 60 000 xpf / personne pour 14 heures.

Pour toute information : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 24 31 35

Dans la rubrique
Formation
Nombre de vues
33
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production