Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
25 Déc. 2014

Les collectivités d’outre-mer sont des atouts de croissance pour la France

Rencontre au ministère des Outre-mer avec Brice Blondel et Laurent Cabrera.
Rencontre au ministère des Outre-mer avec Brice Blondel et Laurent Cabrera.
Photos : FINC

Paru dans :

Dans la rubrique
À la une
Nombre de vues
1100

Du 4 au 8 novembre dernier, le président de la FINC, Xavier Benoist, et la présidente déléguée de la CGPME-NC, Nicole Moreau, se sont rendus en métropole pour participer au Colloque sur les enjeux économiques et stratégiques de l'outre-mer français du Pacifique.

L'assemblée de 200 personnes regroupait des députés ultramarins et de métropole, les CGPME et MEDEF de Calédonie et de Polynésie, mais également un certain nombre de décideurs économiques et de représentants de l'Administration. Le 5 novembre dernier, la FINC et la CGPME-NC participaient au colloque organisé par l'ACCIOM (Association des CCI des outre-mer) et la FEDOM à l'Assemblée nationale, sous le haut patronage de Claude Bartolone, sur le thème « des enjeux économiques et stratégiques de l'outre-mer français du Pacifique ».

« L'objectif de cette conférence était d'expliquer que les collectivités d'outre-mer (COM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis et Futuna) sont des levées de croissance potentielles pour la France », précise Xavier Benoist. Des territoires qui sont au cœur de ce que sera le développement économique du XXIe siècle. « Grâce à ces collectivités, la France est la 2e puissance maritime. Il est donc important que la France continue à accompagner ces économies pour les aider à développer ces potentiels qui ont été identifiés. »

La FINC et la CGPME-NC envisagent maintenant de développer un groupe de travail qui permettrait de véhiculer les messages des collectivités d'outre-mer. Parmi les autres sujets abordés lors de ce colloque, l'État a indiqué que 2017 n'était pas une date couperet pour la défiscalisation. Ce qui a permis aux COM de rappeler que cet outil était indispensable pour développer leurs économies. « Tant qu'un autre outil n'est pas trouvé, il est impératif que l'État le laisse en place. »

Continuer à miser sur le FAF

Outre cette conférence, ce déplacement en métropole a permis à la FINC et à la CGPME-NC de préparer la prochaine réunion de la RPPS (Représentation patronale du Pacifique Sud) prévue le 18 décembre prochain à Paris. En liaison avec la CGPME Nationale et le cabinet de George Pau-Langevin, Nicole Moreau et Xavier Benoist ont, à cet effet, rencontré Brice Blondel, chef de cabinet adjoint, et Laurent Cabrera, conseiller juridique référent Calédonie et Polynésie au ministère des Outre-mer. À cette occasion, la FINC a fait part de son souhait d'être membre associé de la RPPS.

Le 6 novembre, rendez-vous était pris avec Dominique Caignart, directeur de BPI Île-de-France, DOM et COM. Xavier Benoist a rappelé l'importance de cet outil pour les entreprises. Une nouvelle rencontre a été actée en décembre. La FINC a également échangé avec Jean-Pierre Fine, secrétaire général de l'IUMM (Union des industries et métiers de la métallurgie), et France Buisson-Vincent, directrice juridique Emploi Formation, sur le Fonds d'assurance formation (FAF) dans le cadre de l'étude sur la gouvernance de la formation professionnelle. « Sur ce sujet, l'intérêt de ces échanges est de pouvoir se baser sur l'expérience de l'IUMM pour éviter les écueils et être vigilants sur les critères de réussite d'un tel projet. Ce partage des bonnes pratiques nous permet d'avoir une connaissance technique du sujet, que l'on n'avait pas forcément avant », souligne Xavier Benoist. Le président de la FINC a par ailleurs abordé la question avec Jean-Marie Luttringer, inspecteur général des affaires sociales. « Nous avons échangé sur notre étude et ses conclusions. Pour lui, le FAF est indispensable... »

Paru dans :

Dans la rubrique
À la une
Nombre de vues
1100

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production