Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
12 Juil. 2016

Fin de mission pour Florence Frère

Paru dans :

Dans la rubrique
À la une
Nombre de vues
255

« La FINC et ses industries agroalimentaires ? Plus qu’une mission : une ambition ! » Durant huit mois, Florence Frère, embauchée en qualité de chargée de mission des industries agroalimentaires (IAA), a permis d’approfondir un certain nombre de sujets traités lors des Assises de la santé par les industries agroalimentaires.

Fin 2015, la Nouvelle-Calédonie se trouve devant plusieurs chantiers structurants qui touchent à la fois à l’économie générale du territoire, à sa fiscalité, son développement, ses finances publiques et plus précisément, à la santé de ses citoyens. La mise en place de la taxe générale à la consommation (TGC), les travaux en vue de la compétitivité des filières et de l’autosuffisance alimentaire, la création de l’interprofession fruits et légumes et les Assises de la santé, etc. mobilisent toutes les parties prenantes de la société. La FINC et ses adhérents, engagés de longue date en faveur du développement et de la protection de l’industrie locale, ont choisi de lancer une mission de plusieurs mois dédiée aux industries agroalimentaires, afin de participer à tous les travaux les concernant lancés sur le territoire, et surtout d’agir de façon proactive sur tous les terrains en lien avec la santé publique et le monde agricole.

Formaliser les engagements des IAA

La mission de Florence a ainsi permis de formaliser les engagements des IAA à améliorer l’offre alimentaire et à lutter  d’une façon responsable contre l’usage nocif de l’alcool. Elle a également permis d’élargir la participation de la FINC à tous les autres travaux lancés par les pouvoirs publics : IFEL, projet de laboratoire CITTA (Centre d’innovation et de transfert de technologies agroalimentaires) et « d’agrégateur agricole » (type de coopérative), tous deux portés par la province Sud, ou à ceux à venir bientôt, comme la future règlementation « Présentation et étiquetage des denrées alimentaires ».

« Les produits locaux, sous réserve que le cadre règlementaire public y soit propice, ont un bel avenir en Nouvelle-Calédonie, a assuré Florence lors de la restitution de sa mission, car c’est bien le sens de l’histoire : des emplois locaux non délocalisables, pour des salariés formés localement, qui produisent des biens de consommation locaux, générant des richesses pour la Nouvelle-Calédonie et dont l’impact global est réduit face aux produits d’import. C’est déjà la réalité, elle ne demande qu’à être consolidée, a conclu la chargée de mission. Nos vies sont ici, nos industries aussi ! »

Paru dans :

Dans la rubrique
À la une
Nombre de vues
255

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production