Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
11 Oct. 2016

1er Pacific Business Forum : trois jours pour parler business

Chérifa Linossier, présidente de la CGPME-NC
Chérifa Linossier, présidente de la CGPME-NC

Paru dans :

Dans la rubrique
À la une
Nombre de vues
142

Durant trois jours, du 3 au 5 novembre prochains, les entrepreneurs et les investisseurs ont rendez-vous à la CPS pour le premier Pacific Business Forum (PBF). Dix pays se sont d’ores et déjà inscrits. Explications avec Chérifa Linossier, présidente de la CGPME-NC.

Made In :  À quand remonte l’idée de créer le Pacific Business Forum  ?

Chérifa Linossier : L’idée de ce projet a germé il y a 4 ans. Il a été mis en œuvre il y a deux ans, et arrive aujourd’hui à maturité. La RPPS (Représentation patronale du Pacifique Sud), à force de rencontres avec les pays de la région, s’est rendu compte d’un vrai besoin d’échanges économiques. Il existe des forums culturels, politiques, mais il nous semblait intéressant de créer un forum mettant l’accent sur les échanges B to B, entre les investisseurs et les entrepreneurs. C’est un projet pilote que lance la CGPME-NC mais nous espérons qu’il sera ensuite repris et tournera dans les autres pays du Pacifique. 

Quel est, pour vous, l’enjeu de ce PBF ?

Ch. L. : Nous l’avons toujours dit à la CGPME, le 3e levier économique mondial sera la zone Asie-Pacifique. Et la
Nouvelle-Calédonie doit comprendre qu’elle peut devenir le « hub » entre l’Europe, la France et l’Asie-Pacifique… Le fait d’asseoir notre légitimité et notre valeur ajoutée au sein de la région doit permettre à nos entreprises de créer une dynamique, de l’emploi, de la diversité. C’est notre vision. Grâce à la récente accession de la Nouvelle-Calédonie en tant que membre à part entière du Forum des îles du Pacifique (FIP), les discussions économiques n’en seront que plus faciles. Les entreprises calédoniennes ne doivent pas avoir peur de promouvoir leur savoir-faire et leurs produits par ailleurs reconnus dans le Pacifique, ainsi que nous avons pu le constater lors de nos échanges et précédentes visites. Nous n’avons pas à rougir de ce que nous faisons et il faut que les entrepreneurs s’en rendent compte.

Pour moi, nous sommes en train de créer l’Europe du Pacifique. À nous de construire le rapprochement économique entre les pays de la zone. 

À qui s’adresse ce Forum ? 

Ch. L. : Il s’agit aujourd’hui de savoir comment fédérer le monde économique dans la région et comment établir une relation gagnante-gagnante. Et pour cela, notre souhait est donc de connecter les investisseurs et les entrepreneurs de ces pays pour qu’ils échangent, se connaissent, voient les opportunités de business. Cela va nous ouvrir de nouveaux horizons. Ce PBF sera peut-être l’occasion pour un chef d’entreprise de penser à certains développements auxquels il n’aurait pas nécessairement songé. Trouver un partenaire dans un autre pays permettra cette connexion. Et c’est bien là le but de ce Forum, créer un réseau d’entrepreneurs et d’investisseurs.

Dix pays sont annoncés et 150 entreprises attendues…

Ch. L. : Effectivement, dix pays seront présents : le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les îles Salomon, l’Indonésie, la Polynésie, le Vanuatu, Fidji et la Nouvelle-Calédonie. En amont, un gros travail de communication autour de ce 1er PBF a été réalisé au niveau des chambres consulaires des pays de la région ainsi que par le PIPSO (Pacific Islands Private Sector). La RPPS a adhéré il y a quelques mois à cette organisation régionale représentant le secteur privé du Pacifique. Une adhésion qui facilite notre mission de représentation des entreprises des territoires français du Pacifique Sud dans la région. Les dix pays vont chacun présenter en préambule leurs leviers de croissance, les freins au développement. Ensuite, les participants pourront assister à des conférences économiques avec des intervenants de tout premier plan, à des conférences thématiques sur la logistique, les outils financiers pour l’export ou encore le networking. Enfin, il y aura des rencontres ciblées entre entrepreneurs et investisseurs.

Parmi les intervenants, vous annoncez une conférence de l’économiste américain Jeremy Rifkin…

Ch. L. : Effectivement. Il nous a fait le grand honneur d’accepter notre invitation et interviendra en visioconférence. C’est un geste fort. Nous pensons trop souvent et toujours à tort que nous sommes un « petit » pays, de « petits » entrepreneurs… Ce n’est pas le cas. Et Jeremy Rifking nous montre que l’on peut s’intéresser à un pays insulaire comme la Nouvelle-Calédonie et à notre vision régionale de l’économie que nous souhaitons développer lors du PBF.

Propos recueillis par Charlotte Antoine

Les inscriptions sont encore possibles.
Formulaire en ligne sur pacificbusinessforum.com

Sous le haut patronnage de l'Élysée

Le Pacific Business Forum est organisé sous le haut patronage de François
Hollande, président de la République, avec le soutien du haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie, du gouvernement, de la province Sud, de la mairie de Nouméa, du Fonds Pacifique, du Forum des îles du Pacifique, de l’ANZ, de la BCI.

Jeremy Rifkin

« La 2e révolution industrielle est en train de disparaître, et nous avons besoin d’un tout nouveau récit économique pouvant nous mener vers un avenir plus équitable et durable. » Jeremy Rifkin, homme clé de la prospective mondiale, est l’auteur du livre intitulé la « Troisième révolution industrielle », ouvrage dans lequel il analyse l’étouffement de nos économies sous la dépendance des énergies fossiles et propose des solutions pour une croissance durable tout au long du XXIe siècle.

Paru dans :

Dans la rubrique
À la une
Nombre de vues
142

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production