Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
  • Accueil
  • Actus
  • À la une
  • Visite du Premier ministre Quatre jours, une méthode et une réflexion pour « l’après »
Publié le
28 Déc. 2017

Visite du Premier ministre Quatre jours, une méthode et une réflexion pour « l’après »

« N’ayons pas peur de nos peurs et de nos appréhensions. Ce sont elles qui, en conscience, nous permettent de construire l’avenir plutôt que de l’affronter, a insisté le Premier ministre Édouard Philippe lors de son allocution devant le Congrès. Ce qui compte autant que le jour d’après, c’est le fait que la vie ensemble se poursuit dans un après qui n’est pas qu’un seul jour d’une vie. »
« N’ayons pas peur de nos peurs et de nos appréhensions. Ce sont elles qui, en conscience, nous permettent de construire l’avenir plutôt que de l’affronter, a insisté le Premier ministre Édouard Philippe lors de son allocution devant le Congrès. Ce qui compte autant que le jour d’après, c’est le fait que la vie ensemble se poursuit dans un après qui n’est pas qu’un seul jour d’une vie. »

Paru dans :

Dans la rubrique
À la une
Nombre de vues
91

La visite du Premier ministre, Édouard Philippe s’annonçait dense. Ce fut le cas avec, au programme, des rencontres politiques et institutionnelles. Pour finalement, un discours au Congrès empreint de littérature et de méthode pour conduire à la consultation de novembre 2018. En marge de cette ligne de conduite, une réflexion autour de la nécessité de construire « l’après ».

Depuis le Comité des signataires, l’enjeu calédonien sonne évidemment politique et consultation plus qu’économie. Pour preuve, les séquences organisées lors de la visite du Premier ministre du 2 au 5 décembre, accompagné de Nicole Belloubet, garde des Sceaux,  Annick Girardin, ministre des Outre-mer, et Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.
La consultation, un sujet essentiel pour lequel Édouard Philippe a proposé une méthode : un dialogue resserré avec une dizaine de représentants des forces politiques, un temps d’échange et des points de rendez-vous dont un nouveau Comité des signataires dans la première quinzaine de mars 2018.
Quatre thèmes de travail ont été définis : le bilan de la mise en œuvre de l’accord, les compétences transférées et à transférer, la place de la Calédonie dans le monde, et le socle des valeurs et des projets qui font consensus.

S’il regrette le peu de séquences économiques lors de ce séjour, et principalement tournées vers le nickel, le président de la FINC, Xavier Benoist, remarque néanmoins que le Premier ministre a fait de l’après-référendum, un enjeu. Un thème cher à la Fédération des industries. « Concrètement, on ne voit pas comment parler de l’après, sans parler de développement économique et social, complète le président. Cela étant, le Premier ministre marche sur des œufs… je rappelle que ce développement économique dépend des provinces. » Un sujet qui est d’ailleurs revenu à plusieurs reprises au cours des États généraux de l’industrie (lire par ailleurs).

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
À la une
Nombre de vues
91

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production