Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
26 Nov. 2011

Ça avance pour les grappes !

Les conventions-cadres pluriannuelles ont été signées le 26 juillet avec le Haut Commissaire de la République, Albert Dupuy.
Les conventions-cadres pluriannuelles ont été signées le 26 juillet avec le Haut Commissaire de la République, Albert Dupuy.

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
3240
Entreprise(s) citée(s)

L’aide apportée aux deux grappes d’entreprises calédoniennes se concrétise. L’État s’est notamment engagé à verser à Synergie et à l’Association pour la maintenance durable (AMD) 22 millions de francs sur trois ans. Celles-ci n’ont pas perdu de temps pour prendre leur envol. 

L’avenir s’organise sérieusement pour Synergie et l’AMD. Sélectionnés en janvier dernier lors de la deuxième vague de l’appel à projet de la Datar*, les deux groupements d’entreprises bénéficient aujourd’hui, en plus de la reconnaissance nationale, d’un soutien précieux pour développer leur activité. Outre l’aide apportée par les Provinces (6 millions de francs en 2011 pour la province Sud, 3 millions sur deux ans pour les Îles, et un accord à venir d’environ 15 millions sur trois ans par la province Nord), les conventions-cadres pluriannuelles ont été signées le 26 juillet avec le Haut Commissaire de la République, Albert Dupuy (notre photo). Elles portent sur un montant de 22 millions de francs sur trois ans. Des subventions qui viennent apporter une dimension supplémentaire pour se structurer et se professionnaliser, puisqu’en retour, les grappes doivent s’appliquer à mettre en œuvre leurs plans d’action. Objectif : aider les entreprises (TPE/PME) dans leurs secteurs respectifs : la maintenance industrielle et les énergies renouvelables. 

Formation 

Développer un secteur donné, quel qu’il soit, n’est pas une mince affaire. C’est pourquoi les associations ont décidé de ne pas se jeter « tête baissée » dans leurs actions. Pour mieux connaître les mécanismes de développement économique, elles ont d’abord choisi de mutualiser les moyens en faisant venir de métropole un formateur - Patrick Faillenet, engagé depuis quelques années auprès des grappes - pour un séminaire de dix jours, ouvert également aux adhérents ou aux futurs adhérents. Parmi les thématiques abordées : le dispositif grappes, la gouvernance, la gestion, les outils d’organisation et de communication notamment auprès des institutions ou des structures enseignantes. « Il s’agissait aussi d’une occasion pour se faire connaître et échanger avec les différents partenaires du territoire, élus, entreprises ou organismes de formation », indique Stephan Sontheimer, président de l’Association Synergie et directeur d’Aérowatt NC. « Une phase très enrichissante et constructive pour l’avenir », a conclu de son côté Jacques Raffali, président de l’AMD. 

Dynamique 

Bien que représentant des secteurs totalement différents, les grappes calédoniennes ont des vocations similaires : créer des filières porteuses en matière d’emploi et d’innovation, et faire le lien entre le terrain et les pouvoirs publics. L’AMD concerne l’ensemble de la maintenance industrielle, avec un volume d’emploi actuel estimé à plus de 1 200. 

Dans un tout autre registre, Synergie regroupe depuis 2009 les acteurs de la filière du renouvelable et représente une centaine d’emplois. Aujourd’hui, les subventions ont déjà permis aux deux associations de mieux se structurer en interne. Chacune a pu embaucher un animateur, « une nécessite en matière de logistique », estime Stephan Sontheimer. Elles travaillent aussi à la création de leurs sites Internet et réfléchissent à leurs stratégies de communication. En parallèle, elles tentent logiquement d’élargir leurs panels d’adhérents. L’AMD compte 27 membres, Synergie bientôt 8 avec l’arrivée envisagée d’Enercal dans ses rangs. L’association, qui se bat depuis plusieurs années pour interpeller les élus sur les difficultés rencontrées par les professionnels du renouvelable, attend également une réforme tarifaire, « en bonne voie » pour le solaire et l’éolien. Effet grappe ou pas, la dynamique est belle est bien lancée.  

Célia Delors 


*La Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale. 

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
3240
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production