Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
27 Déc. 2017

Valoriser le potentiel des micro-organismes marins

Valoriser  le potentiel des micro-organismes marins

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
140

La start-up Biotecal s'est lancée dans l'exploitation des polymères issus de la biodiversité calédonienne. Ces molécules uniques présentent des propriétés intéressantes notamment pour le marché des cosmétiques.

Biotecal fait office de société pionnière dans le domaine de la biotechnologie marine. Créée depuis un mois par Elefthérios Chalkiadakis, la start-up valorise les ressources de la Nouvelle-Calédonie et met en lumière le potentiel caché des micro-organismes marins présents dans le lagon. « Ce projet a commencé lorsque je préparais ma thèse en 2012 et a mûri jusqu’à présent », précise le chef d’entreprise. Biotecal s’est ainsi lancée dans l’exploitation de polymères, dont les exopolysaccharides (EPS), des molécules formées de chaînes de sucres. Ces produits trouvent des applications en tant qu’agents texturants ou principes actifs, ils sont très prisés et entrent dans la composition de nombreux produits destinés aux secteurs de la pharmacologie, du médical, de l’agroalimentaire ou encore des cosmétiques.

« Nous avons fait le choix de nous focaliser dans un premier temps sur le marché des cosmétiques, car en pleine croissance et permettant une mise sur le marché rapide, soit un à deux ans. À titre de comparaison, la mise sur le marché dans le secteur médical nécessite dix à vingt ans de R&D (Recherche & développement) », indique Elefthérios Chalkiadakis.

Premiers essais concluants

Dans le laboratoire de Biotecal, les exopolysaccharides, uniques par leur composition, sont produits à partir de souches récoltées dans le milieu marin calédonien. « Notre procédé de production unique nous permet de synthétiser des molécules originales qui, en fin de processus,  aboutissent à l’obtention d’une matière d’aspect cotonneux, soluble dans l’eau », note le scientifique. En décembre 2016, en collaboration avec Botanik, la start-up a mis sur le marché le premier produit cosmétique 100 % calédonien, contenant des EPS fabriqués en laboratoire. « Lagoon Science » est un sérum hydratant et un lisseur antirides testé cliniquement. « Ce premier test à petite échelle a été très concluant, constate Elefthérios Chalkiadakis. Nous sommes en mesure de fournir un produit de haute qualité et d’une grande pureté. » Une expérience qui va être renouvelée avec Botanik pour les fêtes de fin d’année.

Développement à l’international

Désormais, Biotecal est prêt à conquérir des marchés extérieurs au territoire. Les études de marché, scale-up, scale down et tests cliniques ont été réalisés et ont permis de générer un business plan solide. Des échanges fructueux ont été engagés avec les représentants de grands groupes cosmétiques tels que L’Oréal ou encore Shiseido, sans cesse à la recherche de molécules innovantes. « Des tests en laboratoire sont en cours de finalisation, note Elefthérios Chalkiadakis. Ils viendront compléter les tests d’efficacité qui nous ont permis d’attirer l’attention des grands groupes cosmétiques. »

Biotecal a prévu une production à plus grande échelle dès 2018. « Nous proposons un business model déclinable allant de la vente de licence à la vente de matière première grâce à nos partenariats. » À force de détermination, la start-up a démontré sa rigueur et sa performance dans un domaine pointu. Sur la planète, il n’existe que trois sociétés, dont Biotecal, capables de produire des polymères issus de micro-organismes marins. « Notre collection contient plus de 300 souches différentes, elle a été générée en accord avec la Direction de l’environnement de la province Sud (DENV). C’est cette collection qui constitue la richesse de la société. Nous valorisons la diversité naturelle de la Nouvelle-Calédonie et nous en inspirons pour créer de l’innovation », insiste Elefthérios Chalkiadakis.

Frédérique de Jode

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
140

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production