Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
05 Avr. 2010

Jeter utilement : un réflexe à créer

Jeter utilement : un réflexe à créer

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
2684
Entreprise(s) citée(s)

Chaque jour, Trecodec relève le défi de la gestion des déchets réglementés. Depuis sa création en juillet 2008, l’éco-organisme travaille en effet à organiser la collecte et le recyclage des piles, des batteries, des huiles lubrifiantes, des pneus et des véhicules en fin de vie.

Définis comme étant des structures chargées de l’enlèvement et du traitement des déchets pour le compte de leurs adhérents, les éco-organismes ont pignon sur rue depuis plus de 15 ans maintenant en métropole et en Europe. Ce n’était pas le cas jusque l’année dernière en Nouvelle-Calédonie. Depuis, Trecodec a vu le jour en juillet 2008, sous l’impulsion des fabricants, industriels calédoniens et importateurs. Son objectif est d’offrir un solution collective en permettant aux personnes physiques ou morales concernées par la réglementation de la province Sud, de prendre en charge pour leur compte, et moyennant une contribution financière, l’exécution des obligations de collecte, le traitement et le financement des filières réglementées.
Il est clair que la route est encore longue pour créer le réflexe du tri chez les particuliers, pour sensibiliser le producteur de déchets sur sa responsabilité environnementale et sociétale. Mais le pas est pris. Car avec Trecodec, ce sont déjà 5 filières qui sont organisées : les huiles, les véhicules, les piles, les batteries et les pneus usagés.

L’éco-participation

Le principe de l’éco-participation est simple. C’est celui du pollueur / payeur, principe établi par la province Sud dans le cadre de la Responsabilité élargie du producteur* (REP). La personne qui utilise la pile ou le pneu en paye le retraitement en tant que déchet. Le montant est fixé sur la base du calcul entre le coût nécessaire à la collecte et au traitement des déchets et la quantité de déchets mis sur le marché par les producteurs et importateurs. Tout est fait pour que le consommateur final paye le juste coût de l’éco-participation, ni plus, ni moins. Celle-ci est prélevée directement sur les prix de vente du produit (pneus, piles, etc.). Collectée par les  entreprises adhérentes de Trecodec, l’éco-participation est reversée à l’éco-organisme pour assurer la collecte et le traitement des déchets. Fonctionnant sans aucune subvention, il est donc financé par cette participation sur la base de la REP pour exercer ses missions à but non lucratif.

* Est considérée comme Producteur toute personne qui à titre professionnel, soit fabrique, soit importe pour la première fois en Calédonie, des piles ou des accumulateurs, des batteries, des huiles lubrifiantes, des pneus, des véhicules, destinés à être consommés ou revendus sur le territoire, y compris ceux qui sont intégrés dans des équipements ou dans des véhicules.

 

De nouvelles filières en 2010

En termes de missions quotidiennes, l’éco-organisme assure un large panel d’actions, comme celles, par exemple, d’identifier des lieux de collecte des déchets, appelés Points d’apports volontaires, ou encore d’expliquer et d’informer sur ses missions auprès du grand public et de ses adhérents. Il mène aussi des actions de prospection auprès des entreprises non adhérentes, afin notamment de les informer de leurs obligations réglementaires. Il réalise et conduit également les plans de gestion pour chacune des filières de traitement.
Dans ce cadre, Trecodec va travailler cette année à la structuration de nouvelles filières, à savoir les emballages et les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Car aujourd’hui, l’enjeu est clairement affiché : il faut rendre le consommateur responsable de « jeter utilement » ses déchets afin de pouvoir les recycler. Et si on s’y mettait… enfin ?

Une structure originale

En tant qu’éco-organisme constitué en société par actions simplifiées à but non lucratif, c’est la structure même de Trecodec qui est originale. Tous les fabricants et importateurs des produits concernés peuvent y adhérer, et bénéficier du plan de gestion agréé, réalisé par Trecodec. A l’inverse, aucune de ces entreprises actionnaires ne peut devenir majoritaire ; chacune a la même place et toutes les décisions sont prises en concertation. Par leur adhésion, les producteurs* se trouvent donc associés et doivent travailler ensemble sur la bonne utilisation de l’éco-participation (lire par ailleurs) supportée par les produits. Actuellement, plus de 100 entreprises sont adhérentes. Cette adhésion n’est en effet pas obligatoire, mais parmi ses missions, Trecodec mène des actions de prospection auprès des entreprises non adhérentes afin de les informer notamment de leurs obligations réglementaires. En effet, depuis novembre 2008, les producteurs soumis à la réglementation qui ne se sont pas acquittés de leurs obligations (soit en déposant eux-mêmes un plan de gestion à la province sud, soit en adhérent à l’éco-organisme qui rendra compte à leur place de leurs obligations), se retrouvent hors la loi et soumis aux amendes prévues par la Province Sud.

Sponsor rubrique
Trecodec
Eco-organisme à but non lucratif
Tél / Fax : 288 828
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
38 bis rue Taragnat - 98 800 Nouméa

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
2684
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production