Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
05 Avr. 2010

La FINC au secours du cagou

La FINC au secours du cagou
Photo : SCO

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
2065

Emblème de notre Fédération, le cagou est plus largement celui de la Nouvelle-Calédonie. Mais aujourd’hui, si l’on ne fait rien, ce drôle d’oiseau est amené à disparaître. Un plan d’action pour sa sauvegarde vient d’être lancé. A nous de jouer…

Il vit dans les forêts humides de la chaîne. Son chant matinal est souvent le seul moyen de le détecter. Depuis, le XIXe siècle, la déforestation et la prédation par les espèces introduites ont entraîné un fort déclin du nombre de cagous. Il est aujourd’hui classé parmi les espèces en danger d’extinction par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Son pire ennemi ? Le chien, qui peut, à lui seul, détruire ou réduire sérieusement une population de cagous. Chats, cochons, fourmis électriques, cerfs ne sont pas non plus ses amis… Grâce à une lutte efficace contre ces prédateurs, on trouve quelques 600 cagous dans le Parc de la Rivière Bleue, un grand nombre également au Parc des Grandes fougères ou encore sur Canala et Thio. Au total, la population est estimée entre 800 et 1 500 individus.

Six objectifs principaux

1 - Suivre l’abondance et de la distribution des cagous sur la Grande-Terre
La seule étude de la répartition des populations date de 1992. Ces informations sont insuffisantes, et le PASC vise à mettre à jour ces connaissances et initier le suivi des populations.
2 - Conserver et gérer les sites clés pour la protection des cagous
Ils se trouvent parfois sur des zones gérées (parcs ou réserves) où des programmes de conservation sont en cours. Mais il existe aussi d’importantes populations en dehors de ces réserves, et qu’il faut protéger. L’objectif est donc de rationaliser et de renforcer les différentes actions existantes, tout en initiant de nouveaux programmes de conservation là où cela est nécessaire.
3 - Maintenir ou restaurer les connections entre populations
La perte d’habitat est une menace importante pour l’oiseau qui ne peut pas voler. Or, si les cagous ne peuvent plus se déplacer entre populations, il y a un risque de consanguinité, voire de disparition de populations.
4 - Réintroduire le cagou
Les populations de cagous du nord de l’île sont rares et peu importantes. Pour assurer sa conservation à l’échelle de l’île, il est important d’en réintroduire dans la région du mont Panié.
5 - Poursuivre l’amélioration des connaissances sur la biologie et l’écologie du cagou et des menaces qui l’affectent
Il s’agit de compléter les données indispensables à la protection du cagou.
6 - Sensibiliser et éduquer
Il faut responsabiliser et impliquer le public dans la conservation du cagou. L’oiseau est omniprésent dans la culture calédonienne, mais le public est peu au fait des précautions à prendre pour le protéger. Il ignore même qu’il est encore en danger d’extinction.

 

Plus « en danger » mais « vulnérable »

C’est donc dans ce contexte, et pour préserver cet oiseau emblématique et exceptionnel, qu’un plan de sauvegarde a été établi l’an dernier. Ce document est une première en Nouvelle-Calédonie. Ambitieux, il s’étale sur plus de dix ans (2009 – 2020), et préconise bon nombre d’actions dont celle de protéger l’habitat et les populations de cagou, effectuer des recherches scientifiques, communiquer, etc. (lire en encadré). Des actions qui doivent assurer la survie des cagous sauvages. Sa rédaction a été assurée par la Société Calédonienne d’Ornithologie (SCO), avec l’appui de Conservation International (CI) en collaboration avec de nombreux acteurs impliqués dans la protection du cagou.
En 2009, une subvention a été octroyée par les provinces Nord et Sud afin d’encourager la mise en œuvre du Plan d’action pour la sauvegarde du Cagou (PASC). Cette année, des mécènes ont été sollicités, parmi lesquels la FINC. Forte de son emblème, la Fédération a validé une participation financière pour aider l’association.
A terme, le PASC vise à pouvoir rétrograder le cagou de son statut « en danger » à celui de « vulnérable » sur la liste rouge de l’UICN.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
2065

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production