Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
24 Juil. 2011

L’agriculture raisonne

L’agriculture raisonne

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
2769

Les consommateurs sont de plus en plus soucieux de savoir comment sont produits les fruits et légumes qu’ils consomment. C’est dans ce contexte que producteurs et distributeurs se sont réunis le 5 mai dernier à la mairie du Mont-Dore pour promouvoir l’Agriculture responsable. Une visite d’exploitation et un buffet proposé par la Restauration Française à base de produits locaux illustraient la démarche.

L’Organisme de défense et de gestion (ODG) des signes de qualité a été créé en 2009 à l’initiative des producteurs, afin de valoriser leurs produits. Certains distributeurs y ont adhéré dans la foulée, imités dès 2010 par la Restauration Française qui, aujourd’hui, y voit une garantie de qualité pour ses menus.  L’ODG a créé un cahier des charges de « bonnes pratiques » à respecter pour obtenir la certification Agriculture responsable, homologué en 2010. Ce cahier des charges regroupe 53 exigences, réparties en différentes thématiques, notamment la protection des cultures, la gestion de l’eau, la traçabilité des pratiques, la santé et la sécurité au travail, la formation de l’agriculteur à l’environnement, etc. Les collectivités publiques ont agréé une société privée externe pour réaliser les audits permettant l’obtention de la certification.

Raisonner les pratiques

« Un mot d’ordre : raisonner les pratiques », explique Julie Deffieux, chargée de l’animation des ODG des signes de qualité à la Chambre d’agriculture. « L’Agriculture responsable n’interdit pas l’utilisation de produits phytosanitaires, mais elle impose la justification des interventions et leur traçabilité, pour permettre une vérification des pratiques par l’audit ». Les traitements systématiques sont interdits. Chaque décision de traitement, de fertilisation ou d’irrigation, doit être précédée d’une observation des cultures, voire d’une analyse des sols. Lesquelles analyses permettent d’éviter les excès et donc de préserver l’environnement et les sols cultivables. Des méthodes de lutte alternatives sont encouragées. Une grande attention est également portée au stockage et à l’utilisation des produits phytosanitaires et à la protection des personnels les utilisant.

La Ferme du Sud : vitrine de ces nouvelles pratiques

La Ferme du Sud, située au Mont-Dore sur la route de Yaté, sert de référent pour l’obtention de la certification. L’exploitant, Marc Viallon, a mis en place une rotation des cultures pour maintenir la fertilité des sols. « Après 8 ou 10 ans de culture de bananes, les sols sont carencés. Planter des légumineuses les fertilise naturellement. » Pour lutter contre le charançon qui attaque les bulbes des bananiers, il utilise des pièges à phéromones et renouvelle ses plantations tous les 5 ans pour repartir sur une culture saine. L’exploitation a également dû mettre aux normes ses installations de stockage et de rinçage des produits phytosanitaires. Pour éviter que des effluents ne soient déversés dans la nature, le local de stockage comporte un système de récupération des fuites éventuelles, et les eaux de rinçage des pulvérisateurs sont récupérées et filtrées. Marc Viallon va au-delà des exigences du cahier des charges, car il s’oriente déjà vers une certification de Protection biologique intégrée (PBI).

À ce jour, seule la Ferme du Sud a obtenu la certification Agriculture responsable, mais 22 autres producteurs, membres du syndicat, sont en cours de mise en conformité. Le label sera apposé sur les produits en vente, après une campagne de sensibilisation des consommateurs. 

Pauline Briand

Paru dans :

Dans la rubrique
Développement durable
Nombre de vues
2769

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production