Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
05 Avr. 2012

Vous avez dit triple A ?

Vous avez dit triple A ?

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
1382

La Nouvelle-Calédonie peut-elle passer à travers les turbulences de la finance mondiale ? Et plus précisément quelles sont les conséquences de la dégradation du  « triple A » français mi-janvier par l’agence de notation Standard & Poor’s pour l’économie calédonienne ? 

Des questions qui se posent même s’il est encore trop tôt pour y répondre, d’autant plus que l’agence Moody’s pourrait, elle aussi, dégrader la note souveraine française, qu’elle a placée sous surveillance négative en raison de la détérioration continue de la dette publique tricolore. À ce stade, on peut toutefois affirmer que s’il n’était  pas directement impacté, le Caillou ne sera pas non plus totalement épargné. Les effets ne seront pas immédiats, et resteront probablement modérés, mais la dégradation de la note française sur les marchés financiers aura bien un impact en Calédonie dans l’année, voire au plus tard début 2013. Il ne s’agit pas tant d’une question de crédibilité et de solvabilité que d’ajustement global du marché du crédit mondial, qui tend à devenir plus exigeant sur les conditions d’attribution du crédit et plus sélectif quant aux emprunteurs potentiels. Un durcissement dont les collectivités publiques pourraient être les premières à souffrir en Calédonie. Précisons que le besoin de crédit de l’ensemble des collectivités du territoire est estimé à quelque 13 milliards de francs pour 2012, hors financement du Médipôle. 

Le niveau de risque valorisé

Mais la rigueur devrait aussi se répercuter sur le niveau des taux d’intérêt appliqués aux collectivités comme au secteur privé. Non pas que l’argent coûte plus cher, mais les banques valoriseront - ou sanctionneront, c’est selon - davantage le niveau de risque. À défaut de calculs précis et objectifs, certains observateurs se risquent à estimer cette augmentation dans une fourchette comprise entre + 0,2 et + 0,7 % à l’horizon 2013. On peut également anticiper que les banques locales qui se financent largement auprès de leur maison mère métropolitaine seront plus sensibles à cette hausse des taux d’intérêt.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
1382

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production