Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
07 Déc. 2012

La Bred tisse son réseau océanien

Jean-Pierre Gianotti (à gauche), le directeur général de la BCI, au côté d’Yves Jacquot, directeur général de la Bred.
Jean-Pierre Gianotti (à gauche), le directeur général de la BCI, au côté d’Yves Jacquot, directeur général de la Bred.

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
2946

Depuis quelques années maintenant, la Bred Banque Populaire s’est implantée outre-mer, notamment en Nouvelle-Calédonie. Mais ses ambitions sont, depuis, sorties des territoires français pour s’étendre dans le Pacifique.

Le 11 octobre dernier, Yves Jacquot, le directeur général de la Bred, dressait un état des lieux de la présence de sa banque dans la zone Pacifique. Après sept années en Nouvelle-Calédonie, en partenariat avec la BCI, le Vanuatu a vu, lui aussi, l’établissement bancaire s’installer voilà quatre ans. Une réussite aux yeux du dirigeant. « La Bred détient aujourd’hui 27 % de part de marché au Vanuatu, précise Yves Jacquot. Elle a par ailleurs 16 000 clients, ce qui représente 21 000 comptes ». Une belle réussite pour la banque qui a investi sur place, à Port Vila, dans la construction ou la rénovation immobilière.
Aujourd’hui, c’est à Fidji que la Bred vient d’ouvrir un bureau, avec la volonté de rencontrer le même succès adapté au contexte local. Non seulement le nombre d’habitants donne de belles perspectives, mais des multinationales du Pacifique sont également présentes, notamment dans l’hôtellerie, et ce sont des clients qui peuvent intéresser la banque. « L’Océanie n’est pas une économie intégrée, mais nous essayons d’offrir un réseau qui puisse offrir aux clients des services intégrés. », reprend le directeur général.

Actions locales

À l’heure actuelle, la Bred détient plus de 205 milliards CFP d’actifs dans la zone Pacifique. En Nouvelle-Calédonie, 130 milliards sont engagés sur le territoire. Parmi les engagements concrets, la banque finance le FAB (Fonds d’amorçage Bred), un prêt d’honneur accordé aux personnes physiques porteuses de projets d’entreprises et destiné à faciliter les prêts bancaires. Depuis sa création, 72 prêts ont été accordés pour 107 millions, de quoi générer la levée de 670 millions de crédit et la création de 175 emplois. Par ce type d’actions, la banque d’Yves Jacquot se veut, aux côtés de la BCI, « au service des Calédoniens, avec la volonté d’assurer un service global à toute la population et de participer au développement de la Nouvelle-Calédonie et au rééquilibrage ».

A.-C. L.

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
2946

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production