Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
25 Avr. 2015

Le sport au travail, tout le monde y gagne

A la SLN, les séances d’échauffement répondent plus particulièrement à un besoin de prévenir les troubles musculo-squelettiques.
A la SLN, les séances d’échauffement répondent plus particulièrement à un besoin de prévenir les troubles musculo-squelettiques.
©Eric Dell’ Erba

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
495
Entreprise(s) citée(s)

Les Japonais ne sont pas les seuls à débuter leur journée à l'usine par des mouvements de gymnastique. Depuis l'an dernier, Sport Santé Calédonie dispense des séances d'échauffement et de cardio-training aux employés de la SLN et de Carsud. Perte de poids ou prévention des maladies professionnelles : les bénéfices sont nombreux.

« Je n'ai pas le temps de faire du sport. » Qui n'a jamais entendu ou prononcé cette phrase ? Les raisons invoquées sont généralement les mêmes : horaires de travail inadaptés, enfants et maisons à gérer... Pourtant, ce n'est un secret pour personne : pratiquer une activité sportive est synonyme de bonne santé et de bien-être. Certaines entreprises calédoniennes l'ont compris et ont accepté de bousculer leurs habitudes pour inviter le sport sur le lieu de travail. La SLN en fait partie. Dans le cadre de son projet de santé et de réduction de l'accidentologie au travail, l'industriel a mis en place des protocoles d'échauffement en partenariat avec la SARL Sport Santé Calédonie. Depuis octobre, des formations sont dispensées aux salariés pour leur apprendre à s'échauffer avant leur prise de poste. Peu habituelle, cette pratique a su convaincre rapidement le personnel. « Je suis moins courbaturé, moins essoufflé, témoigne Nicolas Tuihoua, maçon-fumiste, qui fait désormais de l'exercice à la maison, même les jours de repos. Et puis, ça met une bonne ambiance dans le service, dès le début de la journée. » Les séances, d'une durée de 10 à 15 minutes, s'achèvent par un cri de guerre, pour libérer les énergies.

Faire baisser l'absentéisme

L'employeur a tout à y gagner car un salarié en forme, c'est un salarié moins absent et moins stressé. Des études réalisées dans d'autres pays où cette pratique est en vogue ont révélé que le sport au travail faisait baisser l'absentéisme lié aux maladies professionnelles. A la SLN, ces séances d'échauffement répondent plus particulièrement à « un besoin de prévenir les TMS (troubles musculo-squelettiques), qui induisent des arrêts de travail de moyenne et de longue durée et qui coûtent cher à l'entreprise et à la société », indique Kévin Coma, associé cogérant et responsable du secteur entreprise chez Sport Santé Calédonie. Les séances sont dispensées à proximité de la prise de poste : sur les quais, dans les vestiaires, dans des salles mises à disposition des employés, voire sur le plancher des fours... Seule condition : l'endroit doit être sécurisé afin de permettre aux salariés d'ôter leur matériel de sécurité, tel que les lunettes, le casque ou la veste.

Une meilleure dynamique

Le déroulement des séances varie selon l'objectif et les besoins de l'entreprise. Chez le transporteur Carsud, des séances de cardio-training d'une heure ont été mises en place au moment de la rotation des prises de poste, en milieu de journée. Cette action, menée sous la tutelle de la Mutuelle du Commerce, a un objectif différent de celui de la SLN : il s'agit de faire perdre du poids aux salariés. Les bénéfices de cette pratique sont multiples. « On observe un meilleur état de santé général du personnel et de l'entreprise, signale Kévin Coma. Ce moment ludique, sportif et collectif, auquel participent les employés et les responsables, renforce la cohésion de groupe. Il y a une dynamique qui s'installe, ainsi qu'un meilleur rendement pour l'entreprise, en termes de productivité. »

Coralie Cochin

Une action à pérenniser

Au fil des formations, « les séances sont aussi de plus en plus interactives », se réjouit le cogérant de Sport Santé Calédonie. « Les employés sont intéressés par la démarche. Ils sont souvent attentifs et concentrés. » Ce constat est d'autant plus positif que l'objectif de ces interventions, d'une quinzaine de jours par poste, est de former un leader à l'issue de la formation C'est à lui qu'incombera ensuite la responsabilité d'animer ces séances d'échauffement ou de cardio-training pour le reste du groupe.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
495
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production