Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
20 Avr. 2016

TGC, oui mais...

TGC, oui mais...
© Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
207

Les réunions et négociations autour de la TGC se poursuivent... La FINC s’est engagée à faire aboutir la réforme. Mais pas sans contrat de compétitivité et engagement des autres acteurs économiques.

«La FINC est d’accord pour aller sur une réforme avec la mise en place de la TGC, rappelle son président, Xavier Benoist, alors que l’on sait pertinemment qu’elle est défavorable à la production locale. D’une part parce qu’elle renchérit nos prix de vente, et ensuite, parce qu’elle nous fait perdre un avantage concurrentiel par rapport aux importateurs. »

Mais la Fédération des industries ne peut accepter cette réforme que si elle est accompagnée de la signature de contrats de compétitivité par filières, de la validation d’une compétitivité sociale, et de l’instauration de mesures d’accompagnement de la production locale. À ce titre, la FINC souligne d’ailleurs l’attachement du président du gouvernement, dans son discours de politique générale, au vote d’une loi du pays concernant les protections de marché.

Chercher à baisser les prix structurellement

« Nous restons convaincus que cette réforme avec mise en place de la TGC, accompagnée de ces trois éléments est indispensable pour relancer l’activité économique, reprend Xavier Benoist. Mais si on ne fait qu’un bout de la réforme, ce sera une catastrophe. » En acceptant cette mutation qui ne leur est pas favorable, les industriels se sont engagés à une baisse des prix avec les contrats de compétitivité. « Or, aujourd’hui nous avons le sentiment d’être les seuls à nous engager. » La FINC rappelle que, notamment, les importateurs et distributeurs ont expliqué pendant des années que les prix étaient chers du fait des taxes à l’entrée. « Et aujourd’hui, alors que l’on va supprimer ces taxes, ils nous annoncent que l’effet mécanique de la TGC sur leurs prix sera dérisoire. Ce n’est ni compréhensible ni acceptable. » Tous les acteurs des filières économiques doivent s’engager afin d’améliorer la compétitivité des filières, jusqu’aux syndicats de salariés qui, pour l’heure, tardent à lancer des réformes importantes (la lutte contre l’absentéisme, etc.). « Chacun doit trouver les moyens de baisser structurellement les prix en Calédonie. »

Ch. A.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
207

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production