Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
24 Aoû. 2017

Normes de construction

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
101

La Calédonie s’est engagée dans la définition d’un cadre normatif pour le secteur de la construction. Une délibération a acté en mars 2016 la création d’un comité technique d’évaluation. Son rôle est de définir les normes applicables à la construction et le processus de délivrance d’agréments sur les matériaux. Une nouvelle étape a vu le jour en mai avec la mise en place de commissions techniques.

Le vaste dossier sur les normes de construction prend corps. Le comité technique d’évaluation regroupant les professionnels des secteurs du bâtiment, des travaux publics et du génie civil s’est réuni une première fois en novembre 2016 afin de porter un avis sur la liste des normes de construction et le processus de délivrance d’agréments sur les matériaux et produits fabriqués localement. « Le CTE a repoussé l’examen du projet d’arrêté fixant les modalités du dossier de demande d’agrément des matériaux de construction», précise Flavie Texier, S.G. de la FINC. Lors de la seconde réunion du CTE en mai dernier, il a été acté la création de commissions techniques afin de nourrir les réflexions et de permettre un éclairage sur la mise en œuvre des normes. Outre les commissions communication et vitesse du vent déjà en place, se sont ajoutées la commission sur la procédure d’agrément des produits de construction nouveaux et existants, importés ou fabriqués localement, celle sur la filière bois, la commission formation et qualification, celle dédiée aux assurances et celle sur les laboratoires d’essais. Les premiers résultats de leurs travaux sont attendus pour la fin de l’année. Le calendrier de mise en œuvre des normes de construction est ainsi décalé afin de prendre en considération les conclusions des commissions, conformément à la demande du membre du gouvernement en charge du dossier.

Un état des lieux

En parallèle aux travaux des commissions, la FINC a proposé au chef de projet « normes de construction » du gouvernement, Djamil Abdelaziz, de réaliser une étude ayant pour objectif de recenser les produits de construction fabriqués localement et recueillir des données pour objectiver les discussions relatives aux produits locaux et à la procédure d’agrément. Un questionnaire a été envoyé à 330 entreprises des filières béton, acier, verre, bois, peinture, sable, pierre, aluminium, plastique et électricité, afin de les interroger sur leurs produits, leurs process de fabrication, sur le fait qu’ils soient certifiés ou pas. Des entretiens plus approfondis concerneront environ 60 à 80 sociétés. Le résultat final de l’étude sera présenté en décembre à la commission agrément des produits de construction, locaux ou importés, nouveaux ou existants, et permettra de mieux cerner les filières de production locale et leurs problématiques et d’apporter des éléments précis pour approfondir ce dossier. « La FINC a d’ores et déjà sollicité des mesures d’accompagnement, indispensables à la mise en place de ce cadre normatif au sein des entreprises », souligne Flavie Texier.

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
101

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production