Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
25 Mar. 2018

Cyber risques : les entreprises en ligne de mire

Les données bancaires sont des données à risque... mais ce ne sont pas les seules, loin de là.
Les données bancaires sont des données à risque... mais ce ne sont pas les seules, loin de là.
©Pixabay
Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
153
Entreprise(s) citée(s)

DarkSeoul, Le condor, Solo... Ces noms ne vous disent peut-être rien, et pourtant ils sont, parmi des milliers d'autres, les pirates des temps modernes. Leur but ? Hacker (pirater) les données numériques d'entreprises pour les utiliser à des fins financières. L'ère de l'industrie 4.0 ne connaissant plus de frontières physiques, il devient indispensable de prendre consciences de ces risques « connectés » pour se protéger au mieux.

Serveurs piratés, informations volées ou manipulées, identité usurpée... Selon une étude du Computer Sécurité Institute, 40 % des entreprises avaient déjà connu une tentative d’intrusion de la part de pirates venus du Dark-Web en 2000. Cette partie inconnue d’Internet, dont on ne peut avoir accès que par le biais d’un logiciel, regorge d’informaticiens malveillants, en quête de data à subtiliser. Et des data (données informatiques), nous en produisons chaque jour de plus en plus : savoir-faire, compétences, données clients, tout est numérisé. Les perdre implique, outre d’importants dommages financiers et techniques, un préjudice fort pour la réputation de l’entreprise.

Jusqu’à l’usurpation d’identité

Souvent, on pense que les données bancaires sont les seules données à risque, mais il n’en est rien. De simples adresses e-mail, subtilisées sur le serveur d’une entreprise, peuvent ensuite servir de cibles à des « phishing » (hameçonnages), une des méthodes de piratage les plus répandues, qui consiste pour le fraudeur à obtenir des informations personnelles afin d’usurper une identité. Côté données sensibles, les process industriels sont également très recherchés. Le but ? Piller les entreprises pour assimiler un maximum de savoir-faire. Certains hackers sont même spécialisés par secteur industriel. Protéger ses secrets industriels et commerciaux est donc aujourd’hui indispensable. Pour cela de nombreuses solutions existent, la Fédération française d’assurance les a compilées dans un guide à destination des TPE et des PME.

 

Auteur

Charlotte ANTOINE-PERRON

Charlotte ANTOINE-PERRON

Rédactrice en chef

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
153
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production