Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
16 Mai. 2018

Ardici, la marque de l’artisanat calédonien

Les produits porteurs du logo Ardici seront visibles à partir de mi-juillet 2018 notamment dans les boutiques et les ateliers des artisans, en dépôt-vente chez les commerçants, à la Maison des artisans et sur les sites de e-commerce.
Les produits porteurs du logo Ardici seront visibles à partir de mi-juillet 2018 notamment dans les boutiques et les ateliers des artisans, en dépôt-vente chez les commerçants, à la Maison des artisans et sur les sites de e-commerce.
©CMA
Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
122
Entreprise(s) citée(s)

Savoir-faire, authenticité, créativité, passion et proximité : la marque collective Ardici lancée par la Chambre des métiers et de l’artisanat a pour vocation de promouvoir l’artisanat local et de guider le consommateur en quête de créations authentiques. 

 S’il n’est pas toujours facile pour un artisan d’art de se faire connaître et de promouvoir ses créations « made in Nouvelle-Calédonie », il est souvent tout aussi compliqué pour le consommateur, à la recherche d’objets uniques ou en séries limitées, de s’y retrouver ! Bonne nouvelle, cette double problématique pourrait bien être gommée d’ici peu. En effet, en lançant la marque commune d’artisanat Ardici, avec le soutien financier de la Province sud et de la Province nord, la CMA-NC mise sur la valorisation d’un savoir-faire local qui ne demande qu’à être (re)connu. L’idée est ambitieuse puisqu’il s’agit de regrouper, sous un même étendard, une marque « ombrelle », des productions variées et des fabricants exerçant dans les trois provinces afin de les différencier positivement des produits finis importés. 

Légitimer le caractère local et authentique

Prendre conscience de la formidable attractivité culturelle et touristique de l’artisanat d’art calédonien est un défi crucial que les produits estampillés Ardici auront vocation à relever puisqu’ils seront représentatifs de la Nouvelle-Calédonie dans toute sa richesse et sa diversité. Entre Océanie et « French touch », la marque va reconnaître un patrimoine et une identité propre au territoire. Grâce au logo apposé sur une étiquette, une affiche ou un fanion, elle va légitimer le caractère local d’un objet d’art, garantissant son origine géographique ainsi que son processus de fabrication et apparaître comme un repère pour les consommateurs, qu’ils soient locaux ou extérieurs (métropolitains, croisiéristes, clientèle touristique internationale, salons, export et e-commerce).  

Une démarche volontaire

La marque Ardici s’adresse aux entreprises inscrites au Répertoire des métiers de la CMA-NC impliquées dans une démarche de développement économique et peut être apposée sur deux catégories d’objets : productions des artisans d’art qui subliment la matière et productions à vocation touristique (lire encadré). Suite à une démarche volontaire de l’artisan, elle est attribuée par la Chambre des métiers et de l’artisanat, via un comité d’attribution, pour une gamme de produits déterminée et délivrée pour une durée de trois ans, renouvelable sur demande. 

Qui est concerné ?

  • Les artisans d’art inscrits au Répertoire des métiers de la CMA-NC dans les domaines de la pierre, du cuir, du bois, de la terre, du textile, du verre, du métal et de la vannerie, des bijoux et de la décoration. La liste est consultable sur le site Internet de l’INMA www.institut-metiersdart.org 
  • Les sculpteurs sur bois inscrits uniquement au RIDET 
  • Les artisans proposant une gamme de produits à vocation touristique (cosmétiques, huiles essentielles, gravures, sérigraphies…)

Prochains comités d’attribution :

  • Mercredi 4 juillet :
    le dossier de candidature doit être déposé au plus tard le 4 juin.
  • Mercredi 26 septembre :
    le dossier de candidature doit être déposé au plus tard le 27 août.

Les dossiers de candidature sont téléchargeables sur le site www.ardici.nc

Auteur

Charlotte ANTOINE-PERRON

Charlotte ANTOINE-PERRON

Rédactrice en chef

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
122
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production