Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
11 Jui. 2018

-19 % de vente de ciment en 2018

La société Tokuyama annonce une baisse de 19% de son volume de vente de ciment en 2018.
La société Tokuyama annonce une baisse de 19% de son volume de vente de ciment en 2018.
©Nathalie Vermorel / Rectiligne
Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
302
Entreprise(s) citée(s)

Alors que le volume des ventes de ciment est l’un des principaux indicateurs du secteur du BTP, la société Tokuyama, qui fournit 95 % du ciment commercialisé sur le territoire, annonce pour 2018 une baisse de son volume d’environ 19 % ce qui l’amènerait à passer en dessous du seuil des 100 000 tonnes annuelles, du jamais vu depuis 2001. Son responsable commercial, Loïc Le Pen, tire la sonnette d’alarme. 

Vous annoncez une chute drastique des ventes de ciment sur le territoire pour 2018. Sur quoi vous basez-vous ?

Pour mesurer l’évolution de nos ventes de ciment, nous nous appuyons sur deux courbes, l’une qui propose une analyse sur des années calendaires depuis 2003. Selon les chiffres connus au 31 mai, celle-ci nous donne une tendance à fin 2018, d’un volume global de - 23% par rapport à 2017. Néanmoins, afin d’avoir une tendance encore plus pertinente, nous disposons d’une seconde courbe qui prend en compte tous les 1ers pentamestres de chaque année depuis 2003. Celle-là nous donne pour 2018 une baisse de volume d’environ 19 % comparée à 2017. Dans les deux cas, la baisse reste énorme.

À quand remonte le ralentissement de votre activité ?

Il y a eu du travail jusqu’au mois d’août dernier. La baisse de nos ventes de ciment a commencé à se faire sentir en septembre 2017, mais à cette époque, nous étions encore confiants. Aujourd’hui, nous n’avons pas de vision à deux semaines.

Vous évoquez une baisse des ventes en dessous du seuil des 100 000 tonnes annuelles. Est-ce inhabituel ?

Depuis l’année 2002, nos ventes de ciment sur le territoire ne sont jamais descendues en dessous des 100 000 tonnes. En 2017, nous nous sommes rapprochés de ce seuil de référence avec 104 000 tonnes, mais nous n’étions pas encore catastrophés. Aujourd’hui, on s’attend à une chute brutale avec un volume annuel en 2018 estimé à 80 000 tonnes voire moins, ce qui nous ramènerait à l’année 1990. C’est une grande fracture.

La situation a donc empiré depuis 2017 ?

Oui. Depuis le début de l’année, nous accusons un cumul sur la baisse de consommation du ciment de l’ordre de - 15 % par mois comparé à 2017 ce qui nous amène à une tendance bien éloignée de notre volume habituel et à laquelle nous ne nous attendions pas puisque quelques projets (finalement reportés) devaient démarrer au 1er trimestre 2018. 

Vous vendez le ciment en deux conditionnements. La baisse est-elle généralisée ?

La baisse est effective pour nos deux conditionnements, mais elle est toutefois plus « light » pour le conditionnement en sac destiné principalement à la petite maçonnerie (maisons individuelles) avec une prévision de - 14%. En revanche, la baisse pourrait doubler en ce qui concerne la vente de ciment en vrac, utilisé majoritairement pour les gros ouvrages de bâtiment et de génie civil. On considère qu’à fin 2018, nous devrions enregistrer une baisse de - 28% par rapport à 2017.

Quelles conséquences cette situation a-t-elle sur le fonctionnement de la société ?

Tout d’abord, nous avons dû revoir nos cadences d’approvisionnements en matières premières depuis le Japon. Par ailleurs, et puisque notre outil de production est beaucoup moins sollicité, nous avons accentué notre programme de maintenance préventive.

Auteur

Charlotte ANTOINE-PERRON

Charlotte ANTOINE-PERRON

Rédactrice en chef

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
302
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production