Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
17 Jui. 2018

La sécurité : un enjeu majeur de rentabilité

La sécurité : un enjeu majeur de rentabilité
©A.-C. L. / Rectiligne
Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
62
Entreprise(s) citée(s)

Vols, dégradations, incendies, pillages, agressions… Tous ces actes qui accroissent le sentiment d’insécurité des Calédoniens impactent tout autant le secteur économique. Le haut-commissariat et les partenaires de la sécurité – forces de l’ordre et justice – ont annoncé 50 mesures pour lutter contre la délinquance. Autant d’efforts qui devraient aussi bénéficier à la sécurité des entreprises.

 L’actualité en apporte chaque jour des preuves : la délinquance a de graves conséquences sur le secteur économique. La serpentine de la mine SLN de Kouaoua incendiée déjà cinq fois cette année, un garage de la zone industrielle de Ducos réduit en cendres pendant la nuit, sans oublier les pillages orchestrés en début d’année par des bandes cagoulées et efficaces… entrepreneurs et commerçants ont de quoi s’inquiéter. D’où les attentes du secteur économique autant que du reste de la population vis-à-vis de la politique de lutte contre la délinquance dont les contours se dessinent avec de plus en plus de précision.

L’entreprise : un Calédonien comme un autre

Le 11 juin, le Haut-Commissaire Thierry Lataste a rappelé que « la mise en œuvre de la police de sécurité du quotidien (PSQ) constitue une réforme majeure ». Elle a « vocation à replacer le service du citoyen au cœur de l’action des forces de sécurité ». Voulue par le président Macron, le déploiement de la PSQ et de ses outils s’accompagne d’une politique locale de lutte contre la délinquance. Certes dans le quartier de Pierre Lenquette – Montravel – Tindu, classé dans la liste nationale des 30 quartiers de reconquête républicaine, mais aussi partout ailleurs sur le territoire. Au-delà d’un quartier, les acteurs économiques dans leur ensemble gagneront à moins de délinquance au même titre que la population calédonienne dans son ensemble. L’équation est simple : moins de délinquance amène à plus sérénité, un outil de production fonctionnel, des activités pérennes…

 Quelques mesures à noter

  • Améliorer le maillage de la circonscription de police en diminuant le nombre de fonctionnaire par équipage.
  • Augmenter le nombre d’opérations ciblées de sécurisation anti-cambriolages sur les secteurs et aux horaires les plus impactés.
  • Renforcer l’action des référents et correspondants sûreté auprès des commerces.
  • Développer et étendre le champ d’utilisation du dispositif « alerte commerces » en lien avec la CCI et les communes.
  • Démultiplier les vecteurs d’information et de sensibilisation visant à renforcer la vigilance citoyenne et des commerçants.
  • Encourager l’adoption d’un dispositif de soutien financier pour les dépenses de sécurisation des locaux industriels et commerciaux.
  • Créer une cellule de contact de la gendarmerie nationale au sein des brigades de Dumbéa et de Pont-des-Français.
Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
62
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production