Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
27 Juil. 2018

Agriculteurs sociétaires : investissez ! 

Agriculteurs sociétaires : investissez ! 
Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
54
Entreprise(s) citée(s)

Depuis plusieurs années, les agriculteurs calédoniens ne cessent de le répéter : investir est devenu quasiment impossible. Entre le coût du foncier et les besoins de garanties exigées par les banques, les professionnels de la terre et de l’élevage ne peuvent investir. Pour pallier cet immobilisme imposé par le contexte, le gouvernement a signé en début de semaine une convention avec le Crédit agricole mutuel (CAM). 

Le secteur agricole est fragile par nature. Il dépend du vivant et d’une nature capable de caprices aux conséquences importantes. En Nouvelle-Calédonie, la situation géographique ajoute à la fragilité et a investi les collectivités d’une mission de soutien hors norme en comparaison des pays continentaux. Or, ce n’est un mystère pour personne que les finances publiques demandent à être utilisées avec parcimonie et que le secteur privé n’est pas le premier à frapper à la porte du monde agricole. Pour sortir de cette impasse, le gouvernement a signé le 24 juillet une convention avec le Crédit agricole mutuel de Nouvelle-Calédonie, une société coopérative à capital variable dont la mission consiste à faciliter et garantir les opérations effectuées par ses sociétaires en matière de production agricole, pastorale, sylvicole, de pêche, d'aquaculture, d'industries agricoles et pastorales, d'artisanat, d'habitat rural ainsi que pour toutes les autres activités en milieu rural. Fait notable, le CAM qui n’accorde de prêt qu’à ses sociétaires, n'est rattaché ni adossé à aucune structure ni réseau bancaire calédonien ou national. Une indépendance qui fait sa force mais qui le limite aussi.  

Donner du souffle

Fin 2017, le CAM comptait 1364 sociétaires, enregistrait un encours sain de près de 4,8 milliards CFP et représentait 45,06% de l’ensemble des financements en faveur du secteur agricole calédonien (chiffres IEOM). Une taille certes modeste et un champ d’intervention bien défini, le CAM joue un rôle essentiel dans le maintien et le développement du tissu socio-économique agricole calédonien. Fonctionnant essentiellement sur fond propre, l’établissement de crédit dispose de capacités limitées. Par la convention, le gouvernement aspire à lui donner un peu d’air en versant une subvention de 75 millions de francs destiné à alimenter un fonds spécifique. Un dispositif innovant en termes de subvention publique puisque la somme accordée sera redistribuée aux sociétaires sous forme de prêts aux conditions encadrées. Le fond destiné au développement des investissements productifs des entreprises agricoles calédoniennes, devrait ainsi subvenir à ses propres besoins et devenir plus conséquent au fil du temps. 

 

 

Auteur

Anne-Claire LÉVÊQUE

Anne-Claire LÉVÊQUE

Journaliste polyvalente, Anne-Claire L'évêque travaille en radio et en presse écrite. Elle est établie en Nouvelle-Calédonie depuis 2007.

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
54
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production