Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
13 Sep. 2018

L’encadrement des prix complète la TGC

L’encadrement des prix complète la TGC
©A.-C. L./Rectiligne
Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
41
Entreprise(s) citée(s)

Il manquait encore un volet pour que la TGC soit en ordre de marche. L’encadrement des prix a donné lieu, le 11 septembre, à l’adoption de plusieurs arrêtés du gouvernement fixant les règles en matière d’encadrement des prix. L’exécutif a écarté l’accord passé entre le Medef et l’intersyndicale « vie chère » pour favoriser le dispositif qu’il a lui-même élaboré. Deux secteurs de la consommation sont concernés : le panier de la ménagère et les pièces détachées automobiles.

En séance, le vote n’a pas donné lieu à débat : le projet du gouvernement en matière de règlementation des prix a recueilli six voix (3 Calédonie Ensemble, 2 UC et 1 UNI) quand celui du Medef n’a séduit que les trois représentants des Républicains calédoniens. « Le seul objectif recherché par cette réforme de la fiscalité depuis le début du combat de l’intersyndicale en 2006 était la baisse des prix, rappelait Philippe Germain, président du Gouvernement, à l’issue du vote. Aujourd’hui, le choix entre les deux propositions sur l’encadrement des prix a répondu à ce même objectif. » L’accord passé entre l’organisation patronale et les syndicats ne permettait pas, ont estimé les élus, de parvenir à cet objectif sur les deux secteurs concernés par la règlementation : le panier de la ménagère (alimentation, produits d’hygiène et d’entretien) et les pièces détachées automobiles. Le président a étayé sa présentation par le comparatif entre deux hypothétiques paniers achetés en GMS et soumis distinctement aux deux accords : les chiffres donnaient un panier entre -11 et -13% pour le texte adopté contre -2 à -3% pour le Medef et des baisses pouvant aller de -15 à -30% pour les pièces automobiles tandis qu’elles auraient, semble-t-il, augmenté avec la méthode du Medef/Intersyndicale.

Limiter les marges

L’objectif affiché est bien de limiter les marges sur les importations et leurs répercussions dans les rayonnages des grandes et moyennes surfaces. « Depuis que l’on a des études sur le sujet, toutes pointent les marges comme une part importante des prix élevés et de la vie chère, insiste Philippe Germain. A partir du 1er octobre, le droit commun laissera tous les secteurs de l’économie conserver les marges en valeur actuelle et la règlementation encadrera les deux secteurs où les marges sont problématiques. » Là aussi, ce sont bien les marges en valeur qui sont prises comme références mais, dans la mesure où les écarts de prix sont parfois du simple au double – voire plus – d’une enseigne à l’autre, le texte s’est arrêté sur les marges en valeur moyennes.

Le travail se poursuit

Le Medef qui soutenait sans restriction la réforme de la TGC se montre maintenant fort mécontent et dresse le spectre de perte de compétitivité pour les entreprises et de possibles pertes d’emplois. Des craintes que la production locale – pour d’autres raisons liées à la structure même de la taxe et de son fonctionnement – exprime depuis de nombreux mois. Notamment parce que la réforme est plus favorable à l’importation qu’à l’industrie manufacturière calédonienne. Philippe Germain ne dément pas mais affirme aussi que le taux réduit de 3% et que la délibération-cadre en préparation pour réformer et moderniser les protections de marché permettra de soutenir le « made in Calédonie ». Une délibération attendue avec une grande impatience avant la fin de l’année.

Auteur

Anne-Claire LÉVÊQUE

Anne-Claire LÉVÊQUE

Journaliste polyvalente, Anne-Claire L'évêque travaille en radio et en presse écrite. Elle est établie en Nouvelle-Calédonie depuis 2007.

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
41
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production