Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
17 Sep. 2018

L’Internet, un enjeu majeur pour l’Asie-Pacifique

©A.-C. L. / Rectiligne
©A.-C. L. / Rectiligne
Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
82
Entreprise(s) citée(s)

En Nouvelle-Calédonie comme ailleurs, le développement d’Internet et des technologies du numérique est désormais central. Pour répondre aux enjeux, aux problématiques et aux ambitions de l’Asie-Pacifique en matière d’Internet, l’APNIC réunit 55 pays de la grande région. Et elle organisait, par l’intermédiaire de l’OPT-NC, sa 46e conférence à Nouméa du 6 au 13 septembre derniers.  

 Organisme international gérant les problématiques et grandes évolutions de l’Internet dans la zone Asie/Pacifique, l’APNIC organise deux événements annuels. Des rendez-vous importants pour l’OPT qui y trouve des occasions de renforcer son rôle d’acteur moteur du numérique dans la région Pacifique, rencontrer les grands acteurs internationaux du numérique, commerciaux (Google, Facebook, Telstra, Amazon,…) ou liés à la gouvernance Internet régionale et mondiale, et permettre à ses techniciens et ingénieurs de développer leurs compétences au travers de formations de haut niveau. Les workshops ont occupé cinq jours (6-10 septembre) et trois jours de conférence (11-13 septembre) ont complété le programme. Retour sur l’APNIC46 par quelques échos de l’intérieur.

Paul Wilson, Directeur général de l’APNIC

« Ce n’est que la deuxième fois que l’APNIC organise une conférence dans les îles du Pacifique. C’est un challenge en termes de technique et de sécurité. Ce sont d’ailleurs des sujets sur lesquels nous développons des conférences pour permettre aux professionnels de mieux faire face aux différents défis que nous rencontrons dans la région. En ce qui concerne la Nouvelle-Calédonie, le niveau de développement d’Internet y est bon. Le deuxième câble sous-marin est tout de même une nécessité pour la sécurité et pour permettre d’affirmer une position stratégique du territoire entre le Pacifique et l’Asie. Par ailleurs, le développement et la régulation d’Internet a impérativement besoin d’un besoin institutionnel. Quel dommage de voir les capacités techniques qui existent et l’utilisation qui en est faite en raison de choix politiques ! » 

Alain Coccini, fondateur du FAI Can’l

« Ces événements permettent de rencontrer des professionnels avec lesquels nous pouvons échanger sur nos métiers, nos visions, nos méthodes. La vision, anglo-saxonne est intéressante dans la mesure où elle permet de confronter les expériences de manière ouverte et transparente. Le plus important est l’expression des besoins d’une communauté dans son ensemble. Et cela peut changer les choses ! Il y a quelques années, l’OPT ne fonctionnait pas de la même manière qu’aujourd’hui, les FAI ont évolué eux aussi dans leur gestion des abonnements, dans la manière d’opérer les lignes… tout cela en grande partie grâce à l’APNIC. »

Philippe Gervolino, directeur général de l’OPT-NC

« C’est une fierté pour nous d’accueillir l’APNIC et une reconnaissance pour la Nouvelle-Calédonie. Les enjeux dont on traite au cours des ateliers et des conférences sont essentiellement liés aux questions de sécurité et au développement d’Internet, à sa croissance. Il faut se rendre compte que le trafic Internet est multiplié par deux tous les 18 mois ! Il nous faut être en mesure d’accompagner cette croissance et d’être à la hauteur en matière de cybersécurité. Et puis nous traitons également des sujets d’avenir lors des conférences de l’APNIC. Ceux qui nous intéressent tous actuellement concernent l’IOT, autrement dit l’Internet des objets, mais aussi l’intelligence artificielle, le développement des usages mobiles, le développement de la 5G… »

Auteur

Anne-Claire LÉVÊQUE

Anne-Claire LÉVÊQUE

Journaliste polyvalente, Anne-Claire L'évêque travaille en radio et en presse écrite. Elle est établie en Nouvelle-Calédonie depuis 2007.

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
82
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production