Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
05 Avr. 2010

Emploi : toujours plus d’offres

Emploi : toujours plus d’offres

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
3103

Selon les analyses de l’Observatoire de l’emploi, des qualifications, des salaires et de la formation de l’Institut pour le développement des compétences, le marché de l’emploi a connu en 2009 une double hausse : + 5,4 % pour les offres et + 5,8 % pour les demandes.

En 2009, l’offre est donc à la hausse, grâce notamment à des opérations créatrices d’emploi exceptionnelles, comme la réalisation du recensement, la mise sous pli des programmes des élections provinciales, le tournage de Koh-Lanta dans le Nord, etc. En province Nord, justement, la croissance de l’offre reste soutenue par le développement du projet Koniambo. À l’inverse, dans le Sud, l’impact direct du projet minier s’estompe, générant une baisse globale de l’offre sur la province (- 5,9 %). Aux Îles loyauté, le volume reste identique à celui de 2008.
Concernant la demande, l’accroissement constaté au premier semestre s’est poursuivi au second semestre. Elles sont localisées dans les provinces Sud et Îles. La part de chômeurs dans la population active est stable, estimée à 6,4 % en 2009.
Sur le marché de l’emploi, d’un point de vue général, l’offre est globalement supérieure à la demande. Toutefois, ce fait est à nuancer selon les métiers, les catégories professionnelles et les zones géographiques. Ainsi, c’est en province Nord que le marché de l’emploi est le plus tendu, l’offre étant largement supérieure à la demande et notamment sur les communes impactées par les projets miniers (VKP, Yaté). C’est également le cas dans la zone urbaine de Nouméa, ainsi que dans le Sud-Ouest (Bourail, Paita, Boulouparis).



66,5 % de contrats à durée déterminée

Les 20 métiers les plus en tension représentent plus de 2 200 postes offerts sur 2009, pour seulement 47 demandeurs en fin de mois dont le profil n’est pas systématiquement en concordance avec les besoins de l’employeur. Des efforts particuliers doivent être poursuivis pour améliorer l’adéquation entre l’offre et la demande d’emploi. Le problème est d’autant plus pressant selon le degré de qualification demandée, insiste l’Observatoire de l’IDC-NC dans son rapport. Pour la maîtrise industrielle, le ratio est ainsi de 23,6. Il est de 14,3 pour les cadres techniques de l’industrie et de 6,6 pour les industries de process (opérateurs sur appareils, opérateurs de construction, etc.) Eu égard aux déséquilibres majeurs dans les postes les plus qualifiés, il est probable que le défaut de compétences soit l’une des raisons principales de cette inadéquation.

Qui sont les demandeurs d’emploi ?

Ce sont surtout des femmes (59,9 %), d’une moyenne d’âge de 33 ans. Cette problématique de féminisation continue dans le Nord (62,2 %) et les Îles Loyauté (61,8 %), mais régresse dans le Sud (58,8 %).
45,3 % des demandeurs ne sont pas ou sont peu qualifiés. La durée moyenne de chômage est de 206 jours.

Les seules catégories où la demande est supérieure à l’offre sont l’industrie hôtelière, la distribution et la vente, l’agriculture et la pêche, le service aux personnes et à la collectivité.
Depuis 2006, le profil des nouvelles offres ne varie guère. Elles concernent majoritairement des contrats à durée déterminée, pour 66,5 %, et à temps complet (85,5 %), mais restent très contrastées selon les métiers. Les plus offerts sont ceux de la catégorie BTP/extraction (2 346 postes, 20 % du global), quelle que soit la province. Vient ensuite la catégorie des services administratifs et commerciaux (1 834 postes, 15,6 % du global) et celle du transport/logistique (1 446 postes, 12,3 % du global).
Les volumes se concentrent en province Sud (79 % de l’offre), mais la part de la province Nord augmente significativement par rapport à 2008 (de 12,7 % à 20,7 %) avec le démarrage du chantier de Vavouto.
En 2010, la tendance à la hausse des offres d’emploi devrait se poursuivre avec, notamment, le développement du projet Koniambo, les chantiers des Jeux du Pacifique et la croissance du parc immobilier qui devraient compenser la baisse des besoins pour l’usine du Sud.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
3103

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production