Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
07 Déc. 2010

Compétitivité et productivité, le serpent de mer calédonien…

Compétitivité et productivité, le serpent de mer calédonien…

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
2981

En Nouvelle-Calédonie, les termes de compétitivité et de productivité sont très souvent utilisés…, mais leur compréhension n’est pas acquise pour autant.

Déjà, à l’époque des premiers travaux sur le dialogue social, compétitivité et productivité étaient au cœur des débats. En février 2010, l’Accord-cadre interprofessionnel, relatif aux modalités d'organisation des négociations collectives portant sur les salaires et l'amélioration de la compétitivité et de la productivité des entreprises, en faisait un axe de travail incontournable. Le Conseil du dialogue social s’est par la suite emparé du sujet et a confié une étude aux cabinets Syndex et Altédia, qui n’ont à ce jour, pas encore donné de pistes solides.
Avant tout, il faut s’accorder sur une définition des termes (lire en colonne) et se convaincre qu’au-delà des études macro-économiques, le besoin réside dans un pragmatisme caractéristique des entreprises calédoniennes. Aux politiques, le traitement des sujets qui impactent la compétitivité et la productivité de l’économie calédonienne (la fiscalité, la formation initiale, le schéma directeur des transports, territoriaux et internationaux, l’organisation administrative provinciale et territoriale, etc.)
Mais pour ce qui est des partenaires sociaux, commençons par comprendre que c’est notre affaire, nous les chefs d’entreprises et salariés, sans oublier le corps médical (SMIT, médecins libéraux, Cafat).
Nos champs de progression sont importants : que ce soit en matière de gestion des coûts, de politique salariale et sociale dans l’entreprise, mais aussi pour ce qui relève de l’absentéisme et de ses abus récurrents. N’oublions pas que, pour les entreprises, et pour notre économie, les principaux facteurs de production restent les facteurs travail, capital naturel, capital physique et capital immatériel. Chacun de ces facteurs a ses valeurs et ses marges de compétitivité et de productivité. Dégageons, chacun à notre niveau, les pistes d’actions concrètes à mener. Prenons des décisions réalistes et mettons-les en œuvre.
Des pistes qu’il nous faut aujourd’hui formaliser rapidement et simplement. Il y aura sûrement pour les employeurs, à titre d’exemple, des engagements à prendre et des actions à mener en matière de formation, de plan de carrière et de valorisation des compétences, de recherche et développement et de techniques de gestion et de production. Pour les salariés, il y aura des décisions à prendre en matière d’absentéisme, de personnalisation des objectifs annuels et de rémunération des résultats individuels. Et pour le corps médical, a minima un engagement à communiquer sur la délivrance des arrêts de travail et la sanction des abus.
Les solutions devront être préventives (formation et motivation) et du domaine de la sanction. Mais surtout chacun doit travailler sur les dossiers qui lui sont propres, sans attendre que le voisin s’y mette, ou pire que le sujet pourrisse. Et les partenaires sociaux pourront ainsi rapidement formaliser le fruit de leurs travaux par un accord comme prévu dans l’Accord-cadre de février 2010.
Faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait, voilà un slogan qui pourrait nous être utile, pour traiter, au moins en partie, le dossier de la compétitivité et de la productivité en Calédonie. Sujet qui sera, à n’en pas douter, au cœur des négociations de branches pour cette fin d’année 2010.

Compétitivité

La compétitivité est l’aptitude pour une entreprise, un secteur d’activité ou un pays à faire face à la concurrence. Sur le plan micro-économique, c'est-à-dire au niveau d’une entreprise, la compétitivité désigne la capacité à occuper une position forte sur un marché, et se mesure à l’évolution des parts de marché. Sur un plan macro-économique, c'est-à-dire au niveau d’un pays, la compétitivité est la capacité d’une économie nationale à satisfaire la demande intérieure et étrangère. Classiquement, la compétitivité se définit selon ses facteurs d’origine, soit « par les coûts » (gains de productivité), soit « par les prix ». La compétitivité d’un pays est aussi fonction du niveau d’imposition, de la qualité de la production au sens large, du tissu industriel et de PME et de la nature des réseaux de transport du pays concerné.

Productivité

La productivité est le rapport (ou le ratio) entre la production de biens et services et les facteurs qui ont permis d’obtenir cette production. Par simple division, on peut ainsi calculer la productivité du travail, du capital, des investissements, des matières premières, etc. Employé seul, le terme « productivité » sous-entend en général la productivité du travail. La productivité dite « apparente » du travail est le rapport entre la valeur ajoutée et la quantité de travail mise en œuvre pour obtenir cette valeur ajoutée (effectif humain ou produit de l’effectif multiplié par le nombre d’heures travaillées). L’amélioration de la productivité s’appuie donc sur la modernisation des équipements, l’évolution des qualifications, la rationalisation de l’organisation de la production et du travail, etc.
Paradoxalement, il n’y a pas immédiatement adéquation entre gains de productivité, répartition des revenus et évolution de la demande globale. Il arrive même que les gains de productivité n’alimentent ni la croissance ni le pouvoir d’achat. Certains y voient une contradiction insurmontable du capitalisme, d’autres y voient seulement un dysfonctionnement qui doit être levé par des règles institutionnelles portant sur la répartition des revenus et leur redistribution.

Charlotte Antoine

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Économie - Social
Nombre de vues
2981

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production