Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
11 Aoû. 2012

Moderniser la formation professionnelle

Moderniser la formation professionnelle

Paru dans :

Dans la rubrique
Formation
Nombre de vues
1959

Nouveaux financements, moyens supplémentaires, mutualisation, initiatives des salariés : les clés d'une modernisation de la formation professionnelle sont multiples. Avec l'expertise de la Sodie, missionnée par la DFPC, le Conseil du Dialogue social a bien avancé. Reste à finaliser cette réforme espérée pour le début 2013.

Lors des États généraux de la formation professionnelle, organisés dans le courant de l'hiver 2010 à l'initiative du gouvernement, il avait été décidé de trouver des solutions concrètes. Organisations patronales et syndicats des salariés se sont ainsi réunis, à partir d'octobre 2011, au sein du Conseil du Dialogue social afin de trouver les leviers d'un montage performant. La CGPME a d’ailleurs été leader pour initier les travaux avec la DFPC. Aujourd’hui, force est de constater qu’avec la loi sur l'emploi local, la Nouvelle-Calédonie a besoin d'employés plus compétitifs, notamment dans des postes spécialisés ou d'encadrement. 

Le cabinet de conseil Sodie a été chargé d'apporter son expertise et de dresser une synthèse opérationnelle. Elle a sollicité l'expérience de Jean-Marie Luttringer, ancien professeur à l'Université Paris-Dauphine, spécialiste de la formation professionnelle en droit français. Ce consultant est d'autant plus écouté qu'il a déjà contribué, voici deux ans, à la refonte du système en Polynésie française. Il y a créé le « Fonds d'Assurance Formation ».

Des points d'accord

Sans réaliser un « copier/coller » de la nouvelle législation polynésienne sur la Nouvelle-Calédonie, les partenaires sociaux se sont accordés sur plusieurs points. En lieu et place des cotisations actuelles (lire par ailleurs), un fonds unique, quelle que soit la taille de l'entreprise, serait créé dès le premier employé. Il serait administré conjointement et
pour moitié par les organisations patronales et de salariés afin de s'assurer qu'il corresponde aux objectifs fixés. Il serait agréé par le pays, et doté d'un conseil d'administration. Un droit à la formation serait aussi créé. Rappelons que dans le système actuel, il n’existe aucune possibilité de projet de formation professionnelle continue dans les TPE qui n’ont ni les moyens humains, ni les moyens financiers de le faire. L’objectif du FAF, c’est parvenir à mettre en place les outils nécessaires pour pouvoir développer des formations au profit de tous les personnels de toutes les entreprises de Calédonie.

D'ores et déjà, à l'appui d’une vingtaine de recommandations soumises par la Sodie, le texte est rédigé. Mais plusieurs questions demeurent en suspens après que les représentants du patronat ont interrompu les négociations, dans le cadre de leur « grève des m<andats ». 

Arbitrages 

Quel sera le pourcentage des voix de chacun ? Quel taux de cotisation unique sera appliqué à chaque entreprise ? Qui prendra en charge le salaire des employés durant leur formation ? Qui récoltera les fonds ? Ces arbitrages doivent être rendus avant la fin de l'année. La mise en œuvre du « Fonds d'Assurance Formation » est en effet espérée pour le début 2013, avec un premier versement en mai de la même année. Avant d'obtenir une loi de pays, le texte doit aussi être examiné par le Conseil économique et social et passer par le Congrès.

« C'est un bon outil, qui répond aux besoins, estime Nicolas Cauchy, directeur territorial de la Sodie. Il permettra de financer les projets et les besoins. » Encore faut-il que le calendrier soit respecté. Pour l'heure, aucune date n'est fixée pour la reprise des négociations.

Frédéric Huillet

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Formation
Nombre de vues
1959

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production