Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
12 Juil. 2016

Les administrateurs du FIAF se forment

Les administrateurs du FIAF se forment

Paru dans :

Dans la rubrique
Formation
Nombre de vues
314

Neuf administrateurs, titulaires ou suppléants, se sont rendus à Paris début juin afin de suivre une formation spécifique au FIAF (Fonds interprofessionnel d’assurance formation).

La formation professionnelle est aujourd’hui un enjeu pour les entreprises, en particulier pour les TPE et les PME. Elle leur permet de rester compétitives et de répondre à un besoin en compétences. Le
30 juin 2015, les organisations syndicales d'employeurs et de salariés du secteur privé signaient l'accord interprofessionnel actant la création du Fonds interprofessionnel d'assurance formation de Nouvelle-Calédonie. Un projet novateur sur trois ans pour répondre aux besoins des entreprises en matière de formation. « Le FIAF a pour vocation d’accompagner les entreprises dans l'analyse de leurs besoins en matière de formation, rappelle Xavier Benoist, administrateur du Fonds interprofessionnel. Il a aussi pour mission d’informer, de conseiller, de collecter et de gérer les contributions des entreprises mais aussi de financer des prestations de formation professionnelle. » 

Depuis sa création, le Fonds s’est structuré et s’est doté de 19 administrateurs. Neuf d’entre eux, titulaires ou suppléants, et le chef de projet ont participé à une formation d’une semaine début juin à Paris.

Deux types de fonds

De nombreux échanges étaient au programme de cette formation et notamment avec plusieurs OPCA (organisme paritaire collecteur agréé*) métropolitains, équivalents du FIAF calédonien. « Nous avons rencontré deux types de fonds, explique Xavier Benoist : d’une part, des fonds interprofessionnels comme Opcalia (regroupant 29 branches professionnelles) et Agefos-PME-CGM (regroupant 50 branches professionnelles), et d’autre part, des organismes de branche tels que Forco (pour le commerce), Opcaim (pour l’industrie), Constructys (pour le BTP). Chacun a abordé une thématique différente - l’offre de services, les systèmes d’information, la gestion de trésorerie, la relation avec les organismes de formation. »  Le séminaire de débriefing en fin de semaine a permis aux participants d’orienter leurs travaux pour le 2e  semestre 2016, en axant leurs priorités. Au final, la formation est un atout indéniable pour les administrateurs du FIAF. « Elle a permis de donner du corps à nos réflexions, de concrétiser l’action du FIAF, d’identifier ce qu’il ne faut pas faire, et de mettre des priorités sur nos actions », assure Xavier Benoist. Autre point très positif, la formation leur a confirmé tout l’intérêt du FIAF dans les discussions sur la compétitivité et sur la montée en compétences des salariés des entreprises calédoniennes. « S’il est utilisé correctement, le FIAF peut devenir un outil et un acteur majeur pilotés par les organisations paritaires pour répondre aux attentes de montée en compétences des salariés des entreprises calédoniennes. » Qui mieux que les organisations paritaires peuvent en effet identifier leurs besoins en matière de formation dans les entreprises ? « Et nous restons convaincus que la gestion paritaire de certains dossiers est la meilleure solution pour répondre aux attentes du marché. »

Charlotte Antoine 

Mutualisation des moyens

Rappelons que le FIAF se base sur le principe de la mutualisation des moyens par la mise en place d'une contribution de 0,2 % de la masse salariale pour toutes les entreprises employeurs, peu importe le nombre de salariés. Pour les entreprises de plus de dix salariés, en plus des 0,2 %, elles devront toujours consacrer 0,7 % de leur masse salariale brute aux actions de formation professionnelle continue. Si elles ne le font pas, elles s'acquitteront d'une taxe qui sera reversée au FIAF. - A.-C. L.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Formation
Nombre de vues
314

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production