Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
15 Fév. 2018

Le RSMA-NC développe ses filières pour les jeunes calédoniens

Le RSMA-NC développe ses filières pour les jeunes calédoniens
@ Charlotte Antoine-Perron
Dans la rubrique
Formation
Nombre de vues
135
Entreprise(s) citée(s)

Le 15 février 2018, le RSMA (Régiment du Service militaire adapté de Nouvelle-Calédonie), Koniambo Nickel SAS, la Société Le Nickel, Nickel Mining Company, la direction de la Formation professionnelle continue (DFPC), et le Centre de formation aux techniques de la mine et des carrières (CFTMC) ont signé une convention destinée à la création d’une nouvelle filière de formation des métiers de la mine.

Une nouvelle filière de formation vient de voir le jour au sein du RSMA-NC. Dédiés aux métiers de la mine, elle vient enrichir un catalogue de 18 filières de formations professionnelles, allant du sapeur-pompier volontaire à l’agent administratif en passant par les métiers des travaux publics.

Unité militaire relevant du ministère des Outre-mer, le RSMA-NC a en effet pour mission principale l’insertion professionnelle de jeunes volontaires calédoniens éloignés du marché de l’emploi. A ce titre, il dispense une formation globale incluant une formation militaire initiale (FMI), une formation professionnalisante, un accompagnement en savoir-être, un suivi médical et un accès aux permis de conduire. Cette formation intégrant un volet compétences sociales et un volet compétences professionnelles garantit ainsi aux acteurs publics et privés pourvoyeurs d’emploi, l’intégration de jeunes, employables et professionnels, sur des métiers en adéquation avec leurs besoins.

24 stagiaires par an

Aujourd’hui, les industries minières du territoire ont besoin de compétences spécifiques et locales. La formation constitue donc un défi majeur pour le secteur du nickel. C’est dans ce cadre que la convention avec le Gouvernement, le CFTMC de Poro, KNS, la SLN et NMC a été signé. Les formations concernent les métiers d’opérateur tombereau dans une exploitation minière (OTEM) et opérateur sur chargeuse et bouteur dans une exploitation minière (OCBEM). 24 stagiaires de 18 à 25 ans par an sont prévus de prendre part à ce dispositif de formation, 8 jeunes par entreprise, KNS, NMC et SLN. Ces dernières contribuent ainsi au développement économique et social de leur zone d’activité en offrant à des jeunes l’opportunité d’intégrer leur entreprise.

Obtenir un emploi durable

La formation OTEM est financée par la DFPC qui participe ainsi au développement économique du secteur de la mine et à la montée en compétence de la jeunesse éloignée du marché de l’emploi. De son côté, la CFTMC s’est engagé auprès du RSMA-NC à former ses stagiaires et à leur délivrer en cas de réussite aux tests, le diplôme OTEM et OCBEM, de titre V. Il leur permet ainsi d’intégrer un emploi durable au sein d’un centre minier.

Auteur

Charlotte ANTOINE-PERRON

Charlotte ANTOINE-PERRON

Rédactrice en chef

Dans la rubrique
Formation
Nombre de vues
135
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production