Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
01 Mai. 2014

Une 2CV à croquer

Souci du détail et parfaite ergonomie, l’équipe a peaufiné les détails.
Souci du détail et parfaite ergonomie, l’équipe a peaufiné les détails.
@ Biscochoc 2014

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
2031
Entreprise(s) citée(s)

1,20 m de long sur 0,90m de haut… la réplique de cette 2CV entièrement réalisée en chocolat a de quoi surprendre. Mais l’équipe de Biscochoc voulait mettre les petits  plats dans les grands à l’occasion du 70e anniversaire du fondateur de l’entreprise, Jean-Claude Racine.

12 décembre 1969. Jean-Claude Racine quitte Vesoul au volant de sa deux chevaux et entreprend un tour du monde qui le conduit sous le soleil de Calédonie en 1970. Depuis, il n’a eu de cesse de participer au développement économique du Territoire et a créé, en l’espace de 10 ans, plusieurs sociétés, dont la petite dernière en 1979, la chocolaterie 100 % calédonienne Biscochoc.

Cette année, Jean-Claude Racine fête ses 70 ans. Et pour célébrer l’anniversaire de cet homme au parcours pour le moins atypique, Yann Hoffman, directeur de l’usine, a cherché une idée originale. Entouré de son équipe, il a fait le pari, un peu fou, de reproduire la 2CV… en chocolat ! Une idée aussi originale que complexe à mettre en œuvre. Au départ du projet, Yann Hoffman a fait appel à un maquettiste pour reproduire la 2CV au format 1/3. « Dans l’atelier de fabrication, à la réception de cette maquette, nous avons étudié les moindres détails de la voiture afin de les reproduire le plus fidèlement possible », explique le directeur de l’usine. Il aura fallu des centaines d’heures de travail pour que chocolat noir et chocolat au lait se côtoient sur cette gourmande carrosserie, et avant que les phares de l’auto ne s’éclairent enfin de chocolat blanc.

Tenir le secret

Pour autant, la tâche n’a pas été aisée, entre les difficultés techniques et la tenue du secret vis-à-vis de Jean-Claude Racine. « Nous avons tous fait en sorte que Jean-Claude Racine n’entre pas dans l’usine. Pour cela, nous avons travaillé en équipe, et, tout au long de la réalisation du projet, nous avons communiqué par code dans les ateliers, sourit Yann Hoffman. Un moyen pour nous avertir mutuellement de l’arrivée de M. Racine dans l’usine. ». Quelques jours avant le 11 avril, date de la cérémonie d’anniversaire, la tension est encore montée d’un cran. Mais l’équipe a travaillé coude à coude pour tenir les délais. Le projet a d’ailleurs fédéré plusieurs corps de métiers au sein même de Biscochoc, « du service financier en passant par la communication, la logistique ou encore la maintenance qui a dû trouver des solutions pour structurer la maquette. »
Vendredi 11 avril. Jean-Claude Racine découvre cette pièce unique entièrement réalisée en chocolat, de 1,20 mètre de long sur 90 cm de haut, symbole du savoir-faire calédonien en matière de chocolaterie. L’émotion est palpable… le personnel de l’usine a réussi son pari.

Aude-Emilie Dorion

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
2031
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production