Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
25 Avr. 2015

Actus de la mine

De gauche à droite : en 4e Gaël Yanno (président du Congrès), 6e Philippe Gomes (député de la 2e circonscription), 7e Michel Colin (expert en nickel, représentant de l’Etat français), 8e André Dang (PDG de la SMSP), 11e Paul Néaoutyine (président de la province Nord), 12e Néko Hnepeune (président de la province des Iles), 14e Didier Le Moine (Directeur de la DIMENC) et 16e Philippe Germain (président du Gouvernement).
De gauche à droite : en 4e Gaël Yanno (président du Congrès), 6e Philippe Gomes (député de la 2e circonscription), 7e Michel Colin (expert en nickel, représentant de l’Etat français), 8e André Dang (PDG de la SMSP), 11e Paul Néaoutyine (président de la province Nord), 12e Néko Hnepeune (président de la province des Iles), 14e Didier Le Moine (Directeur de la DIMENC) et 16e Philippe Germain (président du Gouvernement).
©SMSP

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
478
Entreprise(s) citée(s)

SMSP

L'usine de Gwangyang a sa deuxième ligne

Voilà plusieurs mois que l'on gardait un œil sur la Corée. L'usine de la SNNC à laquelle la SMSP participe à hauteur de 51% est désormais officiellement dotée d'une deuxième ligne de production. Un investissement de 60 milliards CFP dont la vocation est de permettre à l'usine pyrométallurgique de fournir rapidement 54 000 tonnes de nickel métal (par la production de ferronickel) contre 30 000 tonnes actuellement. Même si cette politique est loin de faire l'unanimité, la Société Minière du Sud Pacifique poursuit ainsi son développement : la valorisation offshore d'un minerai calédonien de faible teneur et que l'on ne peut exploiter actuellement sur le Territoire. Pour l'inauguration officielle début mars, une large délégation politico-économique calédonienne avait fait le déplacement.


SLN

Jérôme Fabre, nouveau directeur général de la SLN

A seulement 41 ans, cet ancien élève de l'Ecole polytechnique, ingénieur en chef de l'Ecole nationale des ponts et chaussées, remplace à la tête de la SLN Pierre Gugliermina, qui a fait valoir ses droits à la retraite. En 2014, Jérôme Fabre a rejoint la vieille dame en tant que directeur de l'amélioration opérationnelle avant d'être adjoint au directeur général. Il a commencé sa carrière au ministère de l'Economie et des Finances, l'a poursuivie notamment aux Etats-Unis comme conseiller économique et industriel et adjoint au ministre conseiller pour les affaires économiques. C'est en 2009 qu'il met un pied dans l'univers de l'or vert, en prenant la direction du développement d'Eramet Nickel.

Centrale à charbon : « un dossier pas comme les autres »

Le dossier complet de la future centrale à charbon de la SLN doit être très prochainement remis aux services de la province Sud, compétente en matière d'environnement. S'ouvrira alors l'enquête publique et la possibilité pour les administrés et les associations de prendre connaissance du projet dans ses moindres détails et d'émettre des observations. « Parce qu'il ne s'agit pas d'un dossier comme les autres », Philippe Michel, le président, a indiqué que la province Sud aurait des « exigences particulières » tant « sur la durée » que « sur les modalités de l'enquête publique ». Les documents relatifs à cette enquête pourront être consultés et commentés en ligne, afin de faciliter les démarches. La durée de la procédure devrait également être plus longue qu'à l'accoutumée. « Non seulement ce projet de centrale concerne tous les Calédoniens, et en particulier ceux qui vivent dans l'agglomération de Nouméa, a rappelé le patron de la Maison Bleue, mais il s'agit d'un équipement très important, qui sera réalisé pour les quarante ou cinquante prochaines années. »


KNS

Lourde défaillance technique

La production estimée par KNS de 27 000 tonnes de nickel contenu va être revue à la baisse cette année. La montée en puissance de l'usine du Nord a été freinée en décembre 2014 par une fuite de métal sur le four 1 que KNS doit remplacer. Autre coup dur : alors qu'actuellement, seul le four 2 fonctionne, Peter Hancock, président de KNS, a indiqué récemment qu'une défaillance avait été détectée dans sa conception, soit une usure anormale qui va limiter sa durée de vie. En conséquence, face à une situation difficile, l'industriel entend réduire les dépenses pour limiter les coûts en se séparant notamment de certains sous-traitants.


Vale

Le retour au dialogue grâce au CICS

La 5e réunion du Comité d'information, de concertation et de surveillance de l'usine du Sud s'est tenue le 20 février dans l'hémicycle de la province Sud. Pour l'industriel, c'était l'occasion de présenter son nouveau président, Antonin Beurrier, mais aussi la nomination de Georges Mandaoué à la direction du développement durable. Relancé après la fuite d'acide du 6 mai 2014 à l'usine de Vale NC, le CICS a pour mission de faire le point sur les problèmes environnementaux et sécuritaires liés à l'activité de l'usine. Après les événements qui ont secoué Yaté et la tribu de Saint-Louis l'an dernier, les discussions entre l'industriel et les associations semblent prendre une tournure plus apaisée, comme en témoigne le dernier CICS, durant lequel le projet de parc à résidus de la Kwé Ouest (qui doit stocker les résidus solides de l'usine) a été présenté.

Vale NC vise l'équilibre

Depuis fin novembre 2014, Antonin Beurrier a pris la présidence de Vale NC. L'ancien président d'Xstrata a ainsi rejoint l'usine du Sud et a présenté, début mars, les résultats de l'installation hydrométallurgique pour l'exercice passé. Avec sa production de 20 000 tonnes de nickel l'année dernière, la branche calédonienne du groupe brésilien a contribué à faire de la maison mère le premier producteur mondial de nickel (275 000 tonnes) en dépit d'une baisse global du chiffre d'affaire de 41%, toutes branches confondues. L'objectif de l'industriel est désormais d'atteindre en 2015, 60% de sa capacité nominale de production, soit 36 000 tonnes d'ici décembre. Et, au-delà, l'ambition est également financière : faire en sorte de parvenir à l'équilibre sur l'exercice 2015.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
478
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production