Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
01 Oct. 2015

Notre défi : rester à la pointe dans le secteur du verre

Pour son 20e anniversaire, l’entreprise de Ducos dirigé par Valérie Jeandin (notre photo) a recouvert sa vitrine d’un habillage spécialement créé pour l’occasion. Un grand jeu de relooking de cuisine a également été organisé en juin et juillet.
Pour son 20e anniversaire, l’entreprise de Ducos dirigé par Valérie Jeandin (notre photo) a recouvert sa vitrine d’un habillage spécialement créé pour l’occasion. Un grand jeu de relooking de cuisine a également été organisé en juin et juillet.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
569
Entreprise(s) citée(s)

À l'occasion de ses 20 ans d'existence, l'entreprise de miroiterie et vitrerie MiVi a ouvert ses ateliers au grand public en mai. Retour sur une industrie qui s'est adaptée aux changements.

Made In : Comment a évolué votre entreprise depuis sa création en 1995 ?

Valérie Jeandin, directrice de MiVi : Nous sommes partis d'un petit dock à la Vallée-du-Tir. Par manque de place, mais aussi pour favoriser le stockage et l'installation de ponts roulants, nous avons ensuite déménagé à Ducos. Si nous étions restés à la Vallée-du-Tir, nous n'aurions jamais pu évoluer, d'autant que le domaine du verre a beaucoup changé ces dernières années. Il nous a fallu investir dans des machines beaucoup plus pointues. Nous avons multiplié par cinq la taille de l'entreprise, passant ainsi de 400 à 2 000 m2 de superficie. L'emplacement commercial est également très important. Nous sommes situés à l'entrée de Ducos, ce qui offre une très bonne visibilité, et une proximité aussi bien avec les particuliers qu'avec les professionnels.

Pourquoi avoir organisé des Journées portes ouvertes le samedi ?

V. J. : Sans minimiser l'enjeu commercial de cette initiative, l'objectif pour nous est de montrer les coulisses de la société. Ces Journées portes ouvertes permettent de démystifier notre profession, au même titre que la Semaine de l'industrie. Nous leur montrons que MiVi ce n'est pas seulement de grosses machines, mais que c'est aussi des hommes, qui sont le cœur de notre métier. C'est par la même occasion un moyen d'expliquer aux gens que tout le verre qu'ils voient autour d'eux a des incidences techniques, industrielles et humaines.

Quels défis vous attendent désormais ?

V. J. : Notre objectif est vraiment de développer de nouveaux produits adaptés au bâtiment et à l'agencement. Quand on est sur une activité « monoproduit », il faut forcément innover, tant au niveau du confort que de la sécurité ou des couleurs. Le verre est de plus en plus utilisé de nos jours. C'est un matériau noble, très facile d'entretien, gai, qui offre des solutions solaires, thermiques et acoustiques. Nous nous efforçons d'évoluer en termes de qualité, tout en suivant ce qui se passe dans le reste du monde, afin de rester à la pointe.

Coralie Cochin

Du côté des employés...

Karynne Kardi, assistante de direction

« Un domaine enrichissant »

Karynn Kardi« Avant d'intégrer MiVi, il y a trois ans, je vendais des meubles. Ce fut un gros changement pour moi. J'ai appris le métier sur le tas. Mais c'est un domaine passionnant et enrichissant, car, tous les jours, je découvre de nouvelles choses. MiVi est une entreprise familiale, humaine, avec une bonne ambiance. Il y a beaucoup d'hommes, mais ça me convient très bien. Ils sont très respectueux et sont à l'écoute aussi bien des conseils que des récriminations. »


Soane Salusa, coupeur

« La société a su évoluer »

Soane Salusa« Je suis entré à MiVi il y a 15 ans, sans formation. C'est un de mes collègues qui m'a formé à ce métier. Aujourd'hui, j'aime tellement travailler le verre que je me verrais bien poursuivre jusqu'à ma retraite. C'est un beau matériau. Et surtout, je me sens bien dans cette entreprise. Il y a une bonne entente avec les collègues et nous avons la chance d'avoir de grands locaux. La société a su faire évoluer notre travail en investissant dans des machines. »

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
569
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production