Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
16 Déc. 2016

Un prêt de l'État français qui tombe à pic

À droite : Daryush Khoshneviss, directeur général de Vale NC, a insisté en conférence de presse sur les bons résultats de production au troisième trimestre 2016.
À droite : Daryush Khoshneviss, directeur général de Vale NC, a insisté en conférence de presse sur les bons résultats de production au troisième trimestre 2016.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
86

Le Premier ministre Manuel Valls l'a annoncé début novembre lors du XIVe Comité des signataires à Paris. L'État français va accompagner l'usine du Sud par un prêt de 24 milliards de francs à Vale Canada à destination de Vale NC et une garantie au financement du projet Lucy – transformation de résidus à sec –, à hauteur de 27 milliards de francs. Des décisions qui doivent encore être soumises au Parlement français, et qui vont apporter à l'usine du Sud une bouffée d'oxygène et éviter en conséquence le risque de fermeture de l’usine de Goro. « Vale NC va pouvoir faire face aux dépenses d'exploitation de 2017 », confirme Daryush Khoshneviss, directeur général de Vale NC.

Nouveau record mensuel et baisse des coûts

Les résultats de production du troisième trimestre 2016 ont atteint 9000 tonnes de nickel, soit une augmentation de 7,1 % par rapport au deuxième trimestre. « En août, 4 034 tonnes de nickel ont été produites. C'est un nouveau record mensuel qui témoigne des efforts entrepris et des objectifs que nous nous sommes fixés », relève Daryush Khoshneviss. Pour l'année 2016, la production devrait afficher 37 000 tonnes, et 43 000 tonnes en 2017. La capacité nominale de 54 000 tonnes est prévue à l'horizon 2019. « Par ailleurs, notre production de cobalt est très satisfaisante et s’est élevée à 843 tonnes au troisième trimestre 2016, en hausse par rapport au trimestre précédent de 682 tonnes », confirme le directeur général de Vale NC. Des chiffres encourageants certes, mais Vale NC est toujours dans le rouge. L'industriel a perdu 39 millions de dollars US au troisième trimestre. Sur l'année, la perte est estimée entre 150 et 200 millions de dollars US. « Nous devons encore poursuivre notre réduction des coûts de production sur l'année 2017, une année décisive », appuie Daryush Khoshneviss. Objectif : atteindre les 11 000 dollars US la tonne de nickel en 2017, et 10 000 dollars US ensuite pour être compétitif dans un contexte de marché en berne.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
86

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production