Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
06 Avr. 2010

AMC Sud des machines à la pointe

Cette pièce était en fonte à l’origine. Chaudronnerie, découpe jet d’eau, usinage et soudage sont autant de techniques qui ont permis à AMC Sud de la reproduire en acier.
Cette pièce était en fonte à l’origine. Chaudronnerie, découpe jet d’eau, usinage et soudage sont autant de techniques qui ont permis à AMC Sud de la reproduire en acier.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
4610
Entreprise(s) citée(s)

Spécialisée dans la chaudronnerie, l’usinage et la découpe  jet d’eau, AMC Sud a fait de la fabrication, de la remise en état et de la maintenance son cœur de métier. Avec ses investissements en machines, l’entreprise peut aujourd’hui accroître encore sa technicité.

Depuis 25 ans qu’elle existe, AMC Sud a façonné son image sur la qualité de ses produits et de ses services de métallerie. Travaillant aussi bien pour les industriels que pour les particuliers, la société a peu à peu développé ses secteurs chaudronnerie et usinage, car « ce sont deux métiers très complémentaires », comme le précise Thierry Mazellier, directeur d’AMC Sud. L’entreprise assure ainsi la fabrication de cuves, trémies, charpentes, hottes, navettes de chargement, grilles de triage, mais aussi la remise en état et la maintenance de matériels comme des bras de pelle, des pièces de translation, des vérins, ou encore des bagues sur godets, pour ne citer que quelques exemples. « Nous sommes les seuls à faire uniquement de la fabrication, sans assurer la pose, ce qui nous demande une vraie rigueur dans le travail. »

Précision, qualité et rapidité d’exécution

C’est d’ailleurs dans ce but que l’entreprise a investi pas moins de 300 millions de francs depuis 2001 - date du rachat d’AMC Sud, notamment par Thierry Mazellier - dans des machines de plus en plus perfectionnées. Parmi elles, une table de découpe jet d’eau capable de couper jusqu’à 18 cm d’acier à 4 184 bars. Trois machines à commande numérique acquises l’an dernier (un tour, une fraiseuse de grande taille en déplacement, et une deuxième plieuse), pour un montant de 65 millions, permettent aujourd’hui à l’entreprise d’ajouter encore de la précision à ses ouvrages, tout en limitant les pertes de temps dues aux déplacements. « Rapidité, qualité et précision sont désormais nos maîtres mots », sourit Thierry Mazellier qui précise que chaque pièce est essayée, montée à blanc, avant d’être livrée au client.
Ces investissements non seulement offrent à l’entreprise la possibilité de répondre à de nouveaux appels d’offres, mais ils permettent aussi d’éviter que certaines pièces partent à l’étranger. « Nous avons localement le savoir-faire et l’expérience pour les fabriquer et usiner, et les remettre en état, constate le chef d’entreprise. C’est de la valeur ajoutée pour la société mais aussi pour la Calédonie. »

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
4610
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production