Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
17 Aoû. 2010

Navitec vous suit de près

Cédric Bouchet et Antoine Baranzelli.
Cédric Bouchet et Antoine Baranzelli.

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
4036
Entreprise(s) citée(s)

Outre son activité de radiocommunication et d'électronique marine, Navitec a développé depuis 2007 un service de géolocalisation GPS, adapté aux activités professionnelles, personnelles et sportives. Une affaire à suivre...

Cédric Bouchet a fondé Navitec, il y a cinq ans, en proposant des outils d'électronique marine, de communication et de sécurité pour les plaisanciers et les professionnels. « Peu à peu, je suis revenu vers ma formation initiale en génie océanique et positionnement maritime, raconte le chef d'entreprise. L'idée était d'utiliser les nouveaux systèmes de communication satellitaire pour suivre ou être suivi à la trace, qu'il s'agisse de véhicules ou de bateaux ». Rejoints en 2008 par Antoine Baranzelli, jeune ingénieur en informatique, les deux hommes ont affiné leur service Navitrac pour répondre aux demandes de leurs clients.

Optimiser les déplacements des véhicules

« Dans le cadre de notre activité nautique, nous avons par exemple été amenés à suivre la flotte d'une course de voiliers, grâce aux balises installées sur les bateaux », expliquent-ils (Tour de Nouvelle-Calédonie à la voile, Auckland Fiji Race...). Ces balises transmettent un signal toutes les 10 minutes, ce qui permet, à tout moment, de vérifier la position, la vitesse, le cap et la distance parcourue. La consultation se fait via Google Maps et peut être en accès public ou privé. Ces balises, disponibles à l'achat ou à la location, ne sont pas pour autant des balises de détresse, même si elles restent une aide à la sécurité.

Parallèlement à cette activité axée sur la plaisance, Navitec a développé un autre service Navitrac spécifique de la gestion de véhicules. Un produit sur mesure, affiné en fonction des caractéristiques techniques de la flotte, des spécificités de l'entreprise, des objectifs poursuivis, etc. Société de béton, de gardiennage, de distribution, etc., chacune peut trouver une solution adaptée à ses besoins en matière de géolocalisation. « L'idée n'est pas de « fliquer », mais d'optimiser et de rentabiliser les déplacements des flottes de véhicules », tiennent à faire remarquer Cédric Bouchet et Antoine Baranzelli. Les déplacements sont suivis en direct, comme les informations de vitesse ou de sens de déplacement. Selon leur état (marche, arrêt, excès de vitesse), les véhicules changent de couleurs sur les cartes, et ce, qu'ils se trouvent à Nouméa ou sur la Grande-Terre. On peut aussi retrouver l'historique des trajets, les rapports de livraison, etc. Là encore, Navitec héberge sur son site les données, accessibles uniquement par l'entreprise. Plus de 200 véhicules professionnels, du véhicule léger à l'engin minier, sont équipés. L'outil permet aux gestionnaires de réaliser de réelles économies sur les frais fixes et déplacements inutiles des véhicules.

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
4036
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production