Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
07 Aoû. 2012

A2EP en six dates

Jacques Leguere, fondateur de A2EP.
Jacques Leguere, fondateur de A2EP.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
3084
Entreprise(s) citée(s)

Il y a un quart de siècle, A2EP voyait le jour… 25 années au cours desquelles l’entreprise n’a eu de cesse d’offrir des solutions durables et performantes, en garantissant la prise en compte des spécificités locales et l’ouverture à un réseau international d’expertises. 

25 années qui ont permis de développer et de promouvoir les compétences locales d’ingénierie, enjeu majeur de la Nouvelle-Calédonie permettant un véritable développement durable, fondé, non pas uniquement sur une ressource minière épuisable, mais sur un capital humain par nature renouvelable. 25 années racontées lors de la soirée d’anniversaire de l’entreprise, par son fondateur, Jacques Leguere, au travers de 6 dates clés.

1987 : Une planche et deux tréteaux

Le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) vient tout juste de lui refuser la direction de Nouméa et veut le renvoyer en métropole. Mais Jacques Leguere n’en a guère envie et décide alors de créer sa propre société, Géocal, la « grand-mère » d’A2EP. « Je suis parti en bons termes du BRGM, raconte-t-il. Jean-Jacques Espirat, à qui je veux rendre hommage aujourd'hui, m’a même facilité la tâche et soutenu dans cette décision pas facile. C’est d’ailleurs le BRGM qui va me donner mon premier contrat. » À l’époque, Jacques Leguere travaille dans les locaux de son beau-frère, médecin. Mais très vite, les affaires arrivent, il embauche et s’installe dans son propre bureau.

1992 : Le retour du BRGM 

Géocal a 5 ans et semble pleine de promesses. Jean-Jacques Espirat propose alors à Jacques Leguere de créer ensemble une société pour remplacer le BRGM local… A2EP est née. « Nous ouvrons la branche géotechnique avec l'aide de Daniel Leroux et Philippe Trouillat », raconte le fondateur. C'est l'époque de la mise en place en Calédonie des études d'impact. A2EP devient une référence.

1997 : Le départ du BRGM 

« Nous avons 10 ans. Pour des raisons personnelles, notre associé décide de nous laisser "vivre notre vie". Je redeviens ainsi le seul actionnaire. » AE2P décroche de très beaux marchés, comme celui de l'alimentation en eau de Nouméa. 

2002 : La rencontre avec Pierre Kolb

A2EP est encore jeune, mais elle attire déjà les regards de sociétés plus grandes, et en particulier d’un énorme Américain, qui envisage de l’acheter… « Mais la signature du contrat tarde, se souvient Jacques Leguere, de sorte que lorsque Pierre Kolb se présente et manifeste son intérêt, je décide de refuser la vente initialement prévue, au profit de ce Calédonien, polytechnicien, venant comme moi de la SLN. »

2007 : Le partenariat avec le Québécois Roche

A2EP a 20 ans et « Pierre en a fait une société attirante aux yeux de nouveaux prétendants au mariage : des Français, des Australiens, des Canadiens. » Les sociétés d'origine canadienne Inco, puis Falconbridge, devenues Vale et Xtrata sont en effet à pied d'œuvre. Mais le coup de foudre sera pour le Québécois Roche, devenu aujourd’hui partenaire de A2EP.

2012 : La consécration 

Depuis sa rencontre, le couple A2EP-Roche n’a eu de cesse de développer l'ingénierie industrielle. Les acteurs locaux de la métallurgie du nickel l’ont bien compris et y voient aujourd’hui un outil performant composé des compétences locales et canadiennes. 

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
3084
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production