Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
12 Aoû. 2013

Royal Pacifique : investir en l’avenir

Après la machine à produire des dosettes papier, cet investissement est le second en moins de cinq ans pour l’entreprise.
Après la machine à produire des dosettes papier, cet investissement est le second en moins de cinq ans pour l’entreprise.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
2356
Entreprise(s) citée(s)

L’usine des cafés Royal Pacifique vient de se doter d’une toute nouvelle ligne de torréfaction. D’une valeur de 15 millions de francs, cet investissement devrait permettre à l’entreprise de répondre à la demande grandissante.  En cinq ans, le plus ancien torréfacteur de Nouvelle-Calédonie a doublé le volume de sa production.

C’est un peu la Ferrari des lignes de torréfaction ! D’un beau rouge vif, et hyper compétitive, la nouvelle machine trône fièrement au milieu de l’usine des cafés Royal Pacifique à Ducos. Là où l’ancienne pouvait cuire, puis refroidir, 25 kilos de grains de café en 35 minutes, la nouvelle en produit 80 kilos en à peine 20 minutes. À l’intérieur du tambour, la température monte à 220 degrés. Une température qu’il est désormais possible de contrôler à tout moment, au même titre que le temps de cuisson et le taux d’humidité. Inutile de dire que Nicolas Fouligny, le directeur de Royal Pacifique, est très satisfait : « En gardant l’une des deux anciennes machines, celle-là nous permet d’augmenter considérablement notre capacité de production, et donc de satisfaire une demande en augmentation constante depuis environ 5 ans. »

Une nouvelle licence : les cafés Britt  

L’autre avantage de cette nouvelle acquisition, et non des moindres, est qu’elle a permis à Royal Pacifique d’obtenir la licence nécessaire à la production des cafés Britt du Costa Rica. L’entreprise a désormais les moyens de répondre à l’exigeant cahier des charges de certification de conformité de ces cafés 100 % Arabica, très réputés sur le continent américain. Cette nouvelle ligne est le deuxième investissement majeur de l’entreprise en peu de temps. Il y a 5 ans à peine, elle s’était équipée d’une machine à produire des dosettes papier, afin de s’adapter à l’arrivée des cafetières à dosettes. Un jeune ouvrier vient également d’être recruté.
Et enfin, dernière nouveauté, l’usine déménagera en fin d’année dans des locaux neufs à Dumbéa. On l’aura compris, Royal Pacifique, torréfacteur calédonien depuis 1929, ne compte pas laisser le train du progrès lui passer sous le nez.

M. B.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
2356
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production