Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
10 Déc. 2013

Dites-le avec du pain !

La Minoterie de Saint-Vincent est la première à faire parler d’elle dans les boulangeries… avec ce support.
La Minoterie de Saint-Vincent est la première à faire parler d’elle dans les boulangeries… avec ce support.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
920
Entreprise(s) citée(s)

99 % des Calédoniens consomment la baguette de manière régulière. Le sac à pain comme support de communication, c’est le pari lancé par la société CMF-Ecobag, spécialisée dans l’emballage papier et carton. Une façon non intrusive d’entrer dans le quotidien du foyer.

1 800 000 baguettes non emballées sont vendues chaque mois. Considérable en termes d'impact car c'est bien sûr autour du repas que la famille se réunit et prend le temps d'échanger. « Le pain constitue un aliment de base pour l'ensemble de la population, note Jean-Philippe Locker, gérant de CMF-Ecobag. On peut imaginer faire apparaître sur ces sachets des messages de prévention qui toucheront tout le monde. En cas d'épidémie de dengue, par exemple. » Annonces, communication interne et institutionnelle sont ainsi envisageables sur cette surface d'affichage supérieure à un bandeau de presse (deux formats : 46 x 10 cm ou 56 x 10 cm). Les alimentations générales, les boulangeries et stations-services représentent respectivement 44 % et 33 % du marché. Distribuer gratuitement ce nouveau support dans les points de vente privilégiés des Calédoniens, c'est le pari de CMF-Ecobag.

L'hygiène et la conservation en plus

Fini les miettes qui s'éparpillent généreusement dans la voiture, terminé la farine sur les doigts. Le sac à pain véhicule une image de propreté et d'hygiène. Un support qui de plus, n'est pas immédiatement jeté à la poubelle mais conservé dans la cuisine tant que la baguette n'est pas entièrement consommée. « Cet emballage assure en effet une meilleure conservation du pain, précise Jean-Philippe Locker. Notre procédé industriel 100 % local, s'inscrit dans une bio conception aux normes alimentaires strictes. Et pour les inscriptions, nous utilisons une encre à l'eau, parfaitement propre. »

Du Nord aux îles : à chacun son message

L'amateur de baguettes de Pouembout n'a que faire d'une annonce sur Tadine ? Via les sociétés de commercialisation « Cinquième classe » pour les sacs à pain et « Publibox » pour les boîtes à pizza, -CMF-Ecobag est capable de sectoriser les messages et d’assurer ainsi une stratégie géographique adaptée à l'exigence des annonceurs. « En métropole, l'utilisation de poches à pain est obligatoire, pour des raisons d'hygiène. Si la législation venait à s'appliquer en Nouvelle-Calédonie, nous serions en parfaite mesure de produire autant de sacs que nécessaire. » C'est le groupe Saint-Vincent qui le premier a testé ce support innovant. Ces premiers sacs à pain ont fait leur apparition fin novembre.

La boîte à pizza quadrichromique !

Ce principe, CMF-Ecobag va également l’étendre aux emballages pour pizza avec une technique de tirage quadrichromique. Comme pour le pain, l’objectif est d’arriver, pour une partie du volume au moins, à proposer ces boîtes gratuitement chez les commerçants. Une première opération  a été réalisée en partenariat entre la GBNC et la pizzeria de Koumac.

C. C.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
920
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production