Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
12 Aoû. 2014

La filière numérique en plein essor

La filière numérique en plein essor

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
917
Entreprise(s) citée(s)

Développement de logiciels spécifiques, créations de sites Internet, d'applications pour tablettes et smartphones, offres de solutions numériques, de conseils et de services, de solutions d'infrastructure, de data centers... La filière numérique made in Calédonie se déploie depuis dix ans et va de pair avec une montée en compétence de ses acteurs.

La Nouvelle-Calédonie n'a pas raté son entrée dans l'ère numérique. En 2013, près de 300 sociétés se partagent le marché du conseil, logiciels et services informatiques (source ISEE). Depuis dix ans, la filière se développe et se structure en lien avec les usages et les demandes des particuliers et des professionnels, au gré des innovations technologiques, de l'informatisation des process et du savoir-faire des entreprises du secteur. Dans le Grand Nouméa, 65 à 70 % des foyers sont connectés ; un taux qui est voisin de celui de la métropole. Les entreprises et les administrations calédoniennes ont pris également en marche le train de la révolution numérique. « Toutes les conditions sont réunies pour que la filière numérique se déploie davantage et qu'elle soit pérenne sur le territoire », souligne Hatem Bellagi, directeur de Skazy, membre du bureau de l'Actic (Association calédonienne pour les technologies de l'information et de la communication).

Logiciels sur mesure

Depuis dix ans, l'Association montre que les spécialistes locaux du numérique ont toutes les cartes en main pour répondre à cette demande croissante et s'adapter aux spécificités du marché calédonien, qu'il s'agisse de la création de logiciels, de sites Internet ou d'applications pour smartphones ou tablettes. « De nombreux logiciels ont vu le jour ici, réalisés par des entreprises locales pour répondre aux spécificités calédoniennes », poursuit Hatem Bellagi. Concrètement, il peut s'agir de créer des logiciels sur mesure ou d'adapter des logiciels de standard international, afin de répondre aux besoins des professionnels et des administrations.

« Les logiciels internationaux ne s'accordent pas forcément avec les spécificités du territoire, explique le chef d'entreprise. Si vous prenez par exemple un logiciel métropolitain pour établir des payes, il ne peut pas être totalement compatible avec le système calédonien. Il est donc nécessaire de l'adapter, ou de développer des solutions idoines et de mettre sur le marché un nouveau logiciel. »

Les avantages du local

Les logiciels de gestion de cartes grises, du cadastre, ou destinés à des secteurs d'activité - à l'image du logiciel de gestion des consultations pour les médecins et les centres médicaux - sont quelques exemples parmi d'autres pour illustrer les performances des sociétés locales de la filière numérique. « Aujourd'hui, faire appel à un prestataire non calédonien a rarement du sens, affirme Hatem Bellagi. Pourquoi ? Parce que nous avons les principaux savoir-faire en Nouvelle-Calédonie, et travailler avec une société hors territoire a ses contraintes : l'éloignement, le décalage horaire... et il manque cette présence physique si indispensable pour résoudre rapidement un problème. » De plus, un opérateur doit assurer l'accompagnement pour l'installation d'un logiciel, le paramétrage et la formation, sans oublier la maintenance, et ce sont là des prestations qui demandent en général une présence, ou au moins une représentation locale.

Web et applications

De même, les sites en ligne profitent de la compétence des acteurs de la filière. Le panorama des sites Web calédoniens créés localement s'élargit. On peut citer notamment plan.nc, nc-eco, jeco.nc, annonces.nc. Le domaine du e-commerce se développe également du fait de la sécurisation des paiements en ligne, à l'instar d'aircalin.nc, etickets.nc, tendance.nc qui sont le fruit du savoir-faire des sociétés calédoniennes. « Il y a ce que l'on nomme les sites portail qui permettent aux internautes de consulter des données, ou de faciliter leurs démarches administratives en téléchargeant des formulaires administratifs. Or, dès que l'on rentre dans le domaine de l'interaction, comme pour les logiciels, il faut un développement spécifique, donc des compétences. »

Cela a été le cas pour le projet de refonte des applications fiscales, Pacifisc, développé par les services du gouvernement calédonien et en partenariat avec trois opérateurs locaux Isi, Skazy et Idsoft et qui permet de faire sa déclaration de revenus en ligne.

Dans la même veine, le nouveau site d'EEC offrira la possibilité de payer en ligne ses factures, de faire des demandes d'ouverture de compte. Les initiatives ne manquent pas en matière de télédéclarations fiscales, dématérialisation des marchés publics et des relations entre les usagers et les administrations ou les entreprises. Ce même dynamisme se retrouve également dans la création d'applications pour tablettes et smartphones, qui va de pair avec la mise en place de l'Internet haut débit et de la 3G.

Pour exemple, la province Sud a récemment élargi ses services en ligne avec une application mobile iPad et Android 100 % locale, loisirSud–NC, et qui permet notamment d'utiliser son téléphone pour trouver l'itinéraire d'une randonnée pédestre.

Se structurer

Le numérique est devenu, en quelques années, une filière de l'économie calédonienne. Elle accompagne le développement du territoire comme support aux filières traditionnelles et crée les emplois et les richesses de demain. Dans cette perspective, il est important de mutualiser les moyens, et notamment dans le cadre de la formation qui doit permettre de constituer un vivier de ressources humaines.

« Il est important aussi que les professionnels du numérique soient plus visibles, pointe Hatem Bellagi.  À cet effet, des « carrefours professionnels » sont organisés en partenariat avec l'Actic. Une démarche partenariale qui a pour ambition de réunir les attentes et préconisations des professionnels dans un livre blanc.

Plus récemment, la province Sud a lancé une étude pour préfigurer une grappe d'entreprises qui s'appuie sur ces efforts initiés depuis 2012. « Nous espérons que cette démarche aboutira à une association forte qui soit force de proposition, notamment sur l'avenir de la filière. Quel pays, de nos jours, peut se développer sans une filière numérique à la pointe ? C'est pour cela que tout le monde doit y travailler, et, en premier lieu, les entreprises du secteur ».

Frédérique de Jode

Qu'est-ce que la filière numérique ?

D'après l'OCDE, elle se définit par les biens et les services de l'économie numérique, qui incluent les produits de la branche des services et des technologies de l'information (TIC), les produits de la branche contenu et média et celle des infrastructures numériques.

Abonnements Internet (chiffres de 2013)

  • En province Sud, 42 063 abonnés
  • En province des Îles, 592 abonnés
  • En province Nord, 3 948 abonnés

La Nouvelle-Calédonie, une cyber référence

En 2013, le gouvernement a adopté un Plan stratégique pour l'économie numérique (PSEN) de 8 milliards de francs sur cinq ans. Le PSEN prévoit une cinquantaine d'actions, parmi lesquelles la création d'un portail unique pour les services administratifs, l'installation de bornes WiFi dans les trois provinces, le développement de la visioconférence pour la formation à distance, et le raccordement des établissements scolaires et de santé à l'Internet haut débit. Son objectif est d'accompagner en Nouvelle-Calédonie l'essor de l'économie numérique, génératrice d'emplois et d'activités nouvelles.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
917
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production