Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
27 Déc. 2014

La SLN ouvre ses portes

1 300 visiteurs ont répondu présent cette année à l’invitation de la SLN.
1 300 visiteurs ont répondu présent cette année à l’invitation de la SLN.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
610
Entreprise(s) citée(s)

Du 9 au 11 octobre dernier, la SLN accueillait sur son site élèves et grand public dans le cadre de ses journées portes ouvertes. Thème de cette année : les investissements futurs. L'occasion de communiquer sur la nouvelle centrale électrique.

C'est autour de trois pôles que se sont organisées ces journées : la visite du show-room dédié à la future centrale électrique, celle de la colline plantée d'espèces endémiques du maquis minier, et enfin, la visite de l'usine pyrométallurgique âgée de plus d'un siècle.

La modernité de la SLN passe par ce grand chantier crucial qu'est la construction de la nouvelle centrale électrique. La salle qui lui est consacrée s'intègre dans le processus de campagne de communication lancée par l'industriel pour expliquer son choix. Le choix du combustible notamment. « Au regard de notre projet, il n'y avait pas d'autres alternatives que de privilégier le charbon pulvérisé, rappelle Olivier Chazalmartin, directeur de projet de la centrale C. D'ailleurs, l'enquête indépendante réalisée par des experts mandatés par trois ministres nationaux l'a confirmé. »

Compétitivité et environnement

Ce chantier de quatre ans et de 80  milliards CFP (dont la construction est revenue au groupe européen Eiffage) va accompagner la SLN sur les quarante prochaines années et permettre une meilleure compétitivité. « D'un point de vue environnemental, la centrale C est très performante, poursuit Olivier Chazalmartin, puisque les poussières vont être divisées par 15, le SO2 par 10, et les oxydes d'azote (les NOX) par 2 ». L'idée est également de valoriser les cendres et le gypse. La SLN a signé un accord avec le cimentier Tokuyama pour utiliser les cendres produites pour fabriquer un ciment vert.

L'environnement est l'objet de la seconde partie de la visite. Devant la colline plantée d'espèces endémiques du maquis minier, il est question des différentes techniques de revégétalisation utilisées, la plantation et le semis hydraulique qui ont permis de traiter plus de 160 hectares. L'objectif étant de contrôler l'érosion et la stabilisation des sols, et d'utiliser des espèces endémiques adaptées.

Enfin, dernière partie de la visite, l'usine elle-même et ses différents équipements, depuis l'arrivée par bateau du minerai jusqu'à sa transformation dans les fours Demag en ferronickels, le SLN 25. Une production annuelle de 56 000 tonnes, qui devrait atteindre 60 000 tonnes lorsque la future centrale électrique sera en pleine puissance.

La SLN endeuillée

Pierre AllaPierre Alla a perdu la vie à l'âge de 66 ans dans un tragique accident de voiture en métropole le 16 octobre dernier. Directeur général de la SLN, il était depuis début janvier 2013 à la tête de du conseil d'administration de l'entreprise métallurgique. L'annonce de la mort de Pierre Alla a déclenché une vive émotion sur le territoire, et les hommages saluant l'homme de dialogue et d'ouverture qu'il était se sont multipliés. Pierre Alla était une figure incontournable du monde minier et métallurgique, depuis son arrivée en Nouvelle-Calédonie en 2001, année de son embauche par Inco pour prendre les rênes du projet de l'usine du Sud.

C'est au sein du groupe Suez-Lyonnaise, dans le secteur de la distribution et du traitement des eaux, que l'ingénieur diplômé de l'École Centrale de Paris a commencé sa carrière. Né en Algérie, sa fonction l'a conduit en Afrique, puis à Sydney où il a effectué l'essentiel de sa carrière, et en Indonésie, où il est repéré par Inco. Pierre Alla a le profil idéal, une expérience solide et des qualités relationnelles incontestables : de 2001 à 2004, il va occuper le poste de PDG de Goro Nickel. Deux ans plus tard, il intègre la SLN en tant que Directeur général, puis il est nommé à la présidence du conseil d'administration en 2013. Pierre Alla marquera l'entreprise par sa forte personnalité, son engagement à moderniser cette société pionnière pour la rendre plus compétitive dans un climat parfois tendu, tout en privilégiant le relationnel et l'humain. Il s'était également impliqué dans le paysage économique calédonien. Membre du Conseil économique et social de Nouvelle-Calédonie, il était aussi conseiller du Commerce extérieur de la France en Nouvelle-Calédonie.

Il a été inhumé sur le territoire le 3 novembre dernier. La FINC et ses adhérents présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

F. de J.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
610
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production