Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
18 Déc. 2015

Think it ou comment développer l'économie numérique calédonienne ?

Think it ou comment développer l'économie numérique calédonienne ?

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
140
Pour donner une plus grande visibilité des acteurs privés du numérique sur le territoire, développer des business ici et ailleurs, la solution a été de créer une grappe d'entreprises dans ce domaine. C'est donc en février que Think it est née. Une association qui vient en complémentarité de l'ACTIC et de l'Observatoire du Numérique.

«Le cluster numérique a vraiment pour vocation de développer l'économie numérique avec une logique de structuration de la filière, de création d'emplois, de mutualisation des moyens et de compétitivité pour rayonner notamment à l'international », appuie Pierre-Marie Mallet, président de Think it.

Sa création en février dernier trouve son origine à la fois dans les conclusions des travaux de l'Observatoire du Numérique en Nouvelle-Calédonie et de l'ACTIC (Association Calédonienne pour les Technologies de l’Information et de la Communication) sur la mise en place d'une grappe d'entreprises, et dans la volonté de la province Sud et des entrepreneurs de ce secteur d'activité.

Vingt entreprises

Think it comprend un noyau dur d'une vingtaine d'entreprises de toutes tailles qui représentent 6,4 milliards de francs de chiffre d'affaires et 400 salariés. Deux membres d'honneur : l'ACTIC et l'Observatoire du Numérique de Nouvelle-Calédonie, et un membre bienfaiteur : l'OPT.

Le cluster représente les différents métiers qui composent la filière : communications digitales (le multimédia, la télévision numérique...), développement et intégration de solutions de type progiciel, FAI (fournisseurs d'accès à Internet), formation, hébergement des données et serveurs, ingénierie et consulting, vente de matériel et SAV, systèmes et réseaux et câblages, télécoms et voix sur IP, innovation et solutions innovantes. Un représentant de chaque métier fait partie du bureau de la grappe afin de prendre des décisions et engager des actions qui concernent et satisfassent un plus grand nombre.

Quatre orientations stratégiques

Pour appuyer la mission du cluster, quatre axes stratégiques ont été définis. Le premier est de devenir un acteur de référence afin de promouvoir et rendre visible ce secteur d'activités, les compétences des professionnels des technologies de l'information et de la communication, ainsi qu'un interlocuteur privilégié des institutions.

« Le second axe concerne le développement commercial, précise Pierre-Marie Mallet. Une commission a été créée afin de favoriser l'accès au marché des adhérents, développer des courants d'affaires entre les membres sur le territoire et à l'international grâce à la structuration de la filière. » Les entreprises calédoniennes sont déjà sollicitées pour leur savoir-faire à l'international. « Nous avons des volets d'affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Polynésie française, poursuit Pierre-Marie Mallet. Les sociétés calédoniennes sont reconnues dans le domaine de l'hébergement, les services à forte valeur ajoutée. Elles n'ont pas à rougir de leur expertise. »

Troisième axe : valoriser le capital humain en favorisant l'attractivité de la filière en termes d'emploi et en mettant en place une structure permettant d'attirer et de développer des compétences clés sur le territoire. Enfin, le dernier volet concerne la compétitivité et l’innovation. Un axe qui consiste à travailler sur des projets de mutualisation de moyens pour que les membres gagnent en compétitivité, soutenir le développement des entreprises et travailler sur des projets d'envergure. Et déjà un projet de mutualisation est en marche, puisque Think it collabore avec l'OPT sur un projet IXP qui concerne les différents fournisseurs d'accès. Autre succès : la création du premier emploi entre deux membres du cluster. « Une société qui vend du matériel Apple et une autre qui fait de la sauvegarde en ligne se sont lancées dans une solution commune, ce qui a permis à la première d'embaucher une personne dédiée à ce projet. C'est une grande satisfaction », conclut Pierre-Marie Mallet.

Frédérique de Jode

À chacun sa mission

L’univers du numérique regroupe trois associations complémentaires :

  • L’ACTIC, dont la vocation est de construire l’avenir numérique sur le territoire.
  • L’Observatoire du Numérique de Nouvelle-Calédonie, axé sur l’observation des tendances numériques dans la société calédonienne à travers des études et qui a pour vocation d’animer le réseau d’acteurs.
  • Think it, pour structurer la filière et développer l’économie numérique.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
140

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production