Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
17 Aoû. 2010

Fusionner pour simplifier

Fusionner pour simplifier

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
2868
Entreprise(s) citée(s)

28 juin 2010. La fusion, préparée depuis de longs mois par la filiale calédonienne du groupe Goodman Fielder (GF) basé en Australie, est aujourd'hui achevée et une centaine de personnes se retrouve désormais sous la même bannière.

En douze ans d'existence, GFNC a su se faire une place non négligeable dans le secteur de l'agroalimentaire calédonien. Production de biscuits extrudés et de farine, importation de produits laitiers, de chips et de préparations pâtissières..., la diversité a été un parti pris dès l'origine. Au fil des années, Moulins du Pacifique (société spécialisée dans la farine et les produits de panèterie à destination des professionnels) et La Biscuitière (notamment productrice de madeleines, brioches et autres pains spéciaux) ont rejoint le giron du groupe, tout en gardant leur existence, forme juridique, clients ou encore stocks en propre. « Nous avons procédé à une fusion absorption, explique Michel Chambeaud, directeur administratif et financier du groupe local. Notre objectif premier était de simplifier le fonctionnement du groupe et de parvenir à des économies d'échelle ».

Tous pour un

En interne, terminées les facturations inter sociétés en cas de transfert de produits ; en externe, commandes, facturations et livraisons ne nécessitent plus qu'un document par étape pour les clients communs aux trois enseignes initiales ; au niveau bancaire, les comptes clients et fournisseurs deviennent eux aussi uniques, ce qui occasionne moins de transactions... un précieux gain de temps pour l'équipe administrative. « Les économies se compteront essentiellement en heures de travail, précise Michel Chambeaud. Les quelques centaines d'heures gagnées chaque année seront redéployées afin de répondre toujours mieux aux besoins de la maison mère, mais aussi pour développer le contrôle en interne ». L'évaluation des économies financières s'avère plus diffuse et moins probante. Papier, frais bancaires, carburants, autant de domaines qui génèreront moins de dépenses sans pour autant être spectaculaires. Sans compter que le poste le plus coûteux, le personnel, n'a connu aucun bouleversement, si ce n'est celui de travailler pour un unique employeur et de s'habituer à de nouvelles références de produits.

A.-C. L.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Actus des industriels
Nombre de vues
2868
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production