Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
18 Déc. 2015

Portes automatiques systèmes, la sécurité avant tout !

Fabrication, installation, entretien et maintenance sont assurés par le gérant, Jérôme Vuillermoz.
Fabrication, installation, entretien et maintenance sont assurés par le gérant, Jérôme Vuillermoz.

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
603
Entreprise(s) citée(s)

Nadine et Jérôme Vuillermoz ont fait des portes piétonnes automatiques leur fonds de commerce. Des portes qu’ils fabriquent sur mesure.

Après avoir fait de la sécurité leur mot d’ordre durant des années, Jérôme et Nadine Vuillermoz ont choisi de se réorienter. En 2012, ils créent une nouvelle société baptisée Portes automatiques systèmes, spécialisée dans la fabrication de portes intérieures piétonnes automatiques. Les deux gérants sont distributeurs de deux marques, l’une suisse (Tormax) et l’autre française (Vercor), celle-ci étant la plus installée en Calédonie.

Portes coulissantes, battantes, tournantes, pliantes... toutes sont destinées à des établissements amenés à recevoir du public (ERP) : magasins, hôpitaux, banques..., et répondent à des normes de sécurité draconiennes. « Elles sont notamment équipées d’ouverture de sécurité intrinsèque qui permet, en cas de rupture d’alimentation, que la porte s’ouvre toute seule mécaniquement. » Seules les matières premières sont importées, telles que les mécanismes, les automatismes et les profilés aluminium, qui sont découpés, usinés et assemblés sur place. « L’aluminium est importé en barres, puis découpé aux cotes demandées. Le vitrage du Triplex, est fait ici », précise Nadine Vuillermoz.

Un show-room au Quartier Latin

Seule exception à la règle, les portes tournantes et pliantes ne sont pas fabriquées localement, mais importées en kit, finies et vitrées. À cela, une raison : le vitrage cintré n’est pas fabriqué en Calédonie.

Dans leur atelier, situé à Ducos, les gérants disposent d’un stock disponible équivalant à la fabrication de cinq à six portes. L’objectif ? Réduire les délais de fabrication. Et pallier les impondérables. Car Jérôme Vuillermoz assure également l’entretien et la maintenance des portes et s’engage d’ailleurs à intervenir dans les plus brefs délais, y compris le dimanche. « Ça fait partie du métier. Et surtout, c’est un gage de professionnalisme », affirme-t-il. Dans leurs bureaux, situés au Quartier Latin, les époux Vuillermoz ont aménagé un show-room afin de donner un aperçu de leur activité. Différents modèles de portes y sont agencés, avec des configurations d’ouverture et de fermeture qui varient sensiblement : contact de proximité, détecteur de présence, contacteur à clé, à distance, lecteur de badge ou clavier codé. Depuis le lancement de leur activité, ils ont déjà installé une trentaine de portes.

Auteur

Nathalie VERMOREL

Nathalie VERMOREL

Journaliste de terrain, elle aime rencontrer les gens, être au cœur de l’actualité.

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
603
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production