Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
19 Avr. 2016

EmBois NC se diversifie

Les palettes sont recyclées dans des meubles bruts.
Les palettes sont recyclées dans des meubles bruts.
© Nathalie Vermorel

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
589
Entreprise(s) citée(s)

Spécialisée dans la fabrication de palettes, la société EmBois NC a étendu son activité. Elle s’est lancée dans la fabrication de meubles à partir de bois recyclé et vient de rejoindre les rangs de la FINC.

Depuis 2009, la société EmBois NC a fait de la fabrication de palettes normalisées son fonds de commerce. « Nous utilisons du bois local à 80 %, du pinus radiata pour l’essentiel, qui nous arrive prédécoupé selon des longueurs standard. Nous avons ensuite un travail précis de préparation, notamment en ce qui concerne les dés, de coupe, d’assemblage et de clouage aux bonnes dimensions. Chez nous, tout est 100 % manuel », assure Alexandre Cazé, le gérant de cette société qui emploie quatre salariés. Environ 1 500 palettes sont fabriquées chaque mois à destination de l’industrie, des brasseries et de la grande distribution.

La société fabrique également des caisses en bois selon la demande des industriels. Et d’ici la fin de l’année, Alexandre Cazé prévoit d’investir dans une ligne de finition « afin d’arriver au plus près d’un standard Euro. L’avantage de cet outil, c’est qu’il permet de biseauter les quatre coins de la palette et de chanfreiner la semelle pour que les transpalettes puissent les manipuler et les véhiculer plus facilement ».

Des palettes recyclées en mobilier

En marge de son activité principale, EmBois NC s’est lancée dans une activité complémentaire de fabrication de mobilier artisanal à partir de bois recyclé. « Auparavant, il nous était déjà arrivé de confectionner des bancs, des tables, des bacs à compost ainsi que des poubelles pour répondre aux demandes ponctuelles de clients, mais cela restait occasionnel », relève le gérant. Un contrat signé avec la CSP lui permet désormais de racheter chaque mois une centaine de palettes Euro, le format le plus standard, qu’il recycle dans des meubles bruts. Ce chef d’entreprise y voit un avantage majeur, le bois préalablement séché qui le rend incomestible aux termites. À charge ensuite pour les clients de repeindre les meubles comme bon leur semble.

Auteur

Nathalie VERMOREL

Nathalie VERMOREL

Journaliste de terrain, elle aime rencontrer les gens, être au cœur de l’actualité.

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
589
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production