Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
02 Mai. 2018

GDélices - Le goût de la viande !

L’achat d’un autoclave a permis aux cogérants de conditionner leurs produits dans des bocaux consignés.
L’achat d’un autoclave a permis aux cogérants de conditionner leurs produits dans des bocaux consignés.

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
25
Entreprise(s) citée(s)

Dans leur laboratoire de transformation à Magenta, Jérôme Cellard et Dephine Durant passent des heures à fabriquer de la charcuterie artisanale. Une activité récente dans laquelle ils mettent toute leur énergie. 

«J’ai grandi en Ardèche et dans ma famille, on a toujours fait notre propre charcuterie », explique Jérôme Cellard qui s’est lancé dans l’entreprenariat sur les conseils d’amis « conquis par ses terrines de porc. » En 2015, il crée avec Delphine Durant la société GDélices. Les deux associés, qui s’approvisionnent auprès de l’OCEF et Sodevia, proposent des produits à base de porc ou de cerf : terrines, rillettes, caillettes, mousses de foie, saucisses, saucissons, chorizos, saucisses de Toulouse, chipolatas, jambonnettes... Tous leurs produits sont garantis sans colorant ni conservateur. En début d’année, ils ont renforcé leur outil de production avec l’achat d’un autoclave permettant la stérilisation des produits et une conservation longue durée. Les rillettes et les terrines sont désormais vendues en bocaux consignés, et non plus sous vide. 

150 kilos de viande transformés par semaine

Ce geste écocitoyen, qui leur a permis de diminuer de 75 % la quantité de plastique utilisée dans l’emballage de leurs produits, offre plusieurs avantages : une présentation plus jolie, un meilleur goût « car la viande a cuit dans son jus » et une durée de conservation portée à trois mois (contre 15 jours sous vide) qui « nous permet de traiter des quantités plus importantes. » Environ 150 kilos de viande sont ainsi transformés chaque semaine puis commercialisés sous la marque GDélices dans des caves à vin et au marché de la Moselle, du vendredi au dimanche. « Nous faisons aussi le marché Broussard itinérant et le petit marché de la Maison Ballande le samedi matin, » ajoute Delphine Durant. Alors qu’ils ont été sélectionnés pour participer au 1er concours international des meilleurs saucissons prévu en juin 2018 en Ardèche, Jérôme Cellard et Dephine Durant ont vu leur projet tomber à l’eau en raison d’une interdiction d’exporter du saucisson vers l’Europe. Ils ont donc choisi d’adhérer à la FINC, « un levier pour défendre nos intérêts. »

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
25
Entreprise(s) citée(s)

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production