Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
06 Avr. 2010

Graphoprint soigne son look

L’investissement global des cinq dernières années s’élève à 300 millions de francs.
L’investissement global des cinq dernières années s’élève à 300 millions de francs.

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
3538

Petite structure artisanale à l’origine, Graphoprint a connu une nouvelle destinée lorsqu’elle a été rachetée en 2000. Aujourd’hui, la société est devenue un acteur incontournable du marché de l’impression.

Lorsqu’ils reprennent l’entreprise en 2000, Joël Thomas et son fils Allan décident de donner une nouvelle impulsion à Graphoprint qui a rencontré depuis deux ans quelques déboires. A l’origine, cette petite imprimerie proposait principalement des cartes de visite, des carnets, peu de brochures, et très peu de travaux réalisés en quadrichromie. Peu à peu, Joël et Allan Thomas redressent la situation. Depuis 2006, ils ont investi dans un nouveau parc de machines.
« Nous avons modernisé la partie prépresse avec deux CTP (computer to plate) moyen format (74 x 54), précise Allan Thomas. Cela nous a permis de gravir un échelon en termes de qualité. Nous avons également changé notre parc impression et opté pour des machines qui optimisent la demande. Couplées aux CTP, elles impriment les fichiers dans les plus brefs délais. » De fait, de nouvelles commandes affluent, d’agendas spiralés, de brochures et magazines en dos carré collé, de dépliants, d’affiches, ainsi que d’étiquettes échenillées imprimées en rouleau, etc. « Ces étiquettes peuvent être carrées, ovales, rondes, en petite ou grande quantité. Nous pouvons ainsi répondre aux besoins des artisans comme à ceux des industriels. »

Nouvelles formes

Parallèlement, Graphoprint se spécialise dans les travaux délicats que sont les découpes et impressions particulières (par exemple pour un nouveau packaging de boîte, un carton d’invitation, une accroche de porte « Ne pas déranger »...). « Pour satisfaire à ces demandes, nous avons embauché du personnel formé à ces découpes. Un personnel qui a fait de la finesse et de la justesse de son travail sa spécialité », confirme Allan Thomas qui a également mis l’accent sur l’environnement depuis 2004. « Tous nos papiers sont conformes aux normes économie durable, toutes nos encres sont végétales. »
Le gérant s’avoue satisfait du nouvel élan donné à l’entreprise qui peut aujourd’hui rivaliser avec ses consoeurs, tant sur le plan de la qualité des travaux que de la rapidité d’exécution. Pour cette nouvelle année, Graphoprint entend consolider sa présence sur le marché des étiquettes en rouleau et souhaite développer la production de brochures en petites quantités.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Nouveaux adhérents
Nombre de vues
3538

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production