Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
10 Déc. 2013

La CCI booste la démarche Chantier Vert

Partenaire

La CCI booste  la démarche Chantier Vert

Paru dans :

Dans la rubrique
Partenaires
Nombre de vues
732
En reprenant le pilotage de l’opération Chantier Vert en 2012, la CCI a mis en place de nouveaux outils de communication avec un objectif prioritaire : augmenter l’accessibilité pour stimuler l’adhésion des professionnels du BTP. Dernière action en date, l’ouverture d’un site Internet. Retour sur cet engagement environnemental 100 % volontaire.

En reprenant le pilotage de l’opération Chantier Vert en 2012, la CCI a mis en place de nouveaux outils de communication avec un objectif prioritaire : augmenter l’accessibilité pour stimuler l’adhésion des professionnels du BTP. Dernière action en date, l’ouverture d’un site Internet. Retour sur cet engagement environnemental 100 % volontaire.

Destinée aux professionnels du BTP, la démarche Chantier Vert a pour but de limiter les nuisances causées par les activités des chantiers de construction, avant, pendant et après : bruit, poussières, déchets ou encore impacts sur la biodiversité. Démarche volontaire prise par les maîtres d’ouvrage, elle concerne également les maîtres d’œuvre, les entreprises et structures artisanales, et elle est fondée sur deux principes : une charte avec sa lettre d’engagement et des préconisations. L’objectif est de mieux identifier les enjeux liés aux questionnements environnementaux sur les sites de travail et d’améliorer les pratiques tant techniques qu’organisationnelles. Mise en place par l’Ademe* en 2009, l’opération est pilotée par la CCI-NC depuis l’année dernière. Ce passage de relais est aujourd’hui l’occasion d’actualiser le dispositif et de mettre en place de nouveaux outils de communication afin d’accroître l’efficacité de Chantier Vert.

Une charte revisitée

L’idée maîtresse est de progressivement imprégner la démarche dans les habitudes des professionnels du BTP afin qu’ils en intègrent les paramètres dès la phase de projet. Aussi, pour mener à bien cet axe de sensibilisation, la chambre consulaire s’est donc attelée dans un premier temps à une mise à jour de la charte ainsi que de la lettre d’engagement. Cette dernière comprend désormais deux volets : un formulaire avec les cinq principes de la charte ainsi que la liste des préconisations techniques. Vingt-deux sont précochées, donc obligatoires, et quatorze autres restent à l’appréciation du maître d’ouvrage, qui doit cependant en choisir trois au minimum. « Si le maître d’ouvrage nous envoie toujours la lettre d’engagement, il nous  informe aussi sur les moyens contractuels mis en place pour intégrer la charte et s’engage à nous transmettre en fin de travaux le bilan qualitatif et quantitatif des déchets collectés et traités », précise Laure Massé, conseillère environnement en charge de la charte Chantier Vert à la CCI-NC.

Un accompagnement didactique

Afin d’aider les maîtres d’ouvrage à mieux se familiariser avec les documents administratifs de la charte, un guide pratique incluant des modèles de contrat des différents types de marché est à leur disposition. Par ailleurs, un site Internet entièrement dédié au dispositif est accessible depuis mi-novembre : www.chantiervert.nc. Il contient non seulement toute l’information utile et les documents pratiques, mais donne aussi la liste de tous ceux qui s’engagent, permettant du même coup de valoriser leurs actions. Et pour les entreprises du BTP, directement impliquées sur le terrain, la Chambre est sur le point de finaliser cinq affiches pédagogiques, complétées par un livret des bonnes pratiques sur les sites de travail. Pour en savoir plus, Chantier Vert c’est également un numéro de téléphone, le 24 31 15 et un mail, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .
 
*Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

Les cinq principes de la charte

  • Respecter la réglementation
  • Gérer les déchets
  • Limiter les pollutions
  • Respecter la biodiversité et limiter l’érosion
  • Limiter le bruit
Dans la rubrique
Partenaires
Nombre de vues
732

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production