Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
02 Mai. 2015

Aide agricole d’urgence pour le Vanuatu

Partenaire

Aide agricole d’urgence pour  le Vanuatu

Paru dans :

Dans la rubrique
Partenaires
Nombre de vues
751
Suite au passage du cyclone PAM au Vanuatu, l'agriculture a été durement touchée. La sécurité alimentaire est devenue une priorité. Aussi, les autorités du Vanuatu ont sollicité la Chambre d'agriculture de Nouvelle-Calédonie pour faciliter l'acquisition et l'organisation de l'acheminement des semences et des outils de première nécessité pour le Vanuatu.

Suite au passage du cyclone PAM au Vanuatu, l'agriculture a été durement touchée. La sécurité alimentaire est devenue une priorité. Aussi, les autorités du Vanuatu ont sollicité la Chambre d'agriculture de Nouvelle-Calédonie pour faciliter l'acquisition et l'organisation de l'acheminement des semences et des outils de première nécessité pour le Vanuatu.

L'octroi de financement pour cette opération d'aide agricole d'urgence conditionnant sa réussite, la province Sud et le gouvernement ont répondu positivement à l'appel lancé par la Chambre d'agriculture pour l'achat de semences à hauteur de 5 millions de francs chacun. Le GAPCE (Groupement agricole producteurs côte Est) a aussi apporté une contribution de 100 000 francs CFP. C'est au total 700 kg de semences pour un budget de plus de 10 millions de francs qui ont pu être acheminés depuis la Nouvelle-Calédonie, deux semaines après le passage du cyclone.

Mandatée par le gouvernement du Vanuatu, la Chambre d'agriculture a coordonné et géré cette aide agricole d'urgence. « Pour le maraîchage, un stock de semences prioritaires (maïs, chou de Chine, chou pommé, citrouille, courge, concombre, haricot nain, tomate, salade, pastèque, papaye) et d'outils agricoles ont pu être expédiés rapidement, en complément des stocks disponibles localement qui ont été distribués en premier lieu. Cela permettra d'apporter un complément alimentaire à court terme », explique François Japiot, chargé de coopération technique agricole régionale à la Chambre d'agriculture. Sur place en appui au National Disaster Management Office (NDMO), il a plus spécifiquement pour objectif de coordonner la distribution des kits de semences et des outils de première urgence dans le cadre du groupe « Sécurité alimentaire et agriculture ».

Distribution par zones prioritaires

L'acheminement des semences a aussi pu être mené grâce à la collaboration, à titre gracieux, d'Aircalin pour le fret, et de Héraut Consulting pour les démarches administratives et douanières. « C'est à partir de Port-Vila que les semences seront triées pour réaliser des kits. Ils seront ensuite répartis dans les zones les plus affectées selon le plan établi par le NDMO. La priorité 1 est la province de SHEFA/Sheperd islands et Efaté, et la province de Tafea/Tanna et Erromango. Puis la priorité 2 sera Penama, Malampa, Tafea/Anatom, Aniwa, Futuna » précise François Japiot.

Des graines sous condition

Le département de la biosécurité-Vanuatu rappelle que les semences importées doivent remplir les conditions phytosanitaires en place au Vanuatu et que l'introduction de graines, semences, matériel végétal « non commercial » est interdite. « La Chambre d'agriculture appelle donc à la vigilance pour les initiatives individuelles, nous recommandons de nous contacter ».

Cette action entre dans le cadre de la coopération agricole technique régionale. Elle vient en complément de celles coordonnées par la Chambre de commerce et d'industrie pour les dons d'entreprises et par la Croix-Rouge pour les dons des particuliers.

A moyen terme, un point plus précis sur les besoins permettra de définir les opérations de reconstruction de l'agriculture vanuataise avec l'appui de la Chambre d'agriculture de Nouvelle-Calédonie.

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Dans la rubrique
Partenaires
Nombre de vues
751

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production