Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
01 Mai. 2014

Jérémy Ventura - Chef d’orchestre du réseau électrique

Le responsable d’exploitation du réseau de transport chez Enercal est en première ligne pour assurer la stabilité du réseau électrique.
Le responsable d’exploitation du réseau de transport chez Enercal est en première ligne pour assurer la stabilité du réseau électrique.

Paru dans :

Dans la rubrique
Rencontres
Nombre de vues
1576

Depuis octobre 2008, Jérémy Ventura navigue au cœur du système électrique du territoire. Cet ingénieur de formation occupe le poste de responsable d’exploitation du réseau de transport chez Enercal.

Le curriculum vitae de Jérémy Ventura affiche un brillant parcours. Bac scientifique au lycée Blaise-Pascal en 2002, puis classe préparatoire à Jules-Garnier et intégration après concours, en 2005, à l’École Centrale de Lyon, école généraliste d’ingénieur très réputée. « Cette école me correspondait, car je ne savais pas à l’époque vers quel métier j’allais me diriger », se souvient Jérémy Ventura. Passent trois années intenses dans une ambiance plutôt conviviale. Trois ans d’études, marqués par trois stages différents : le premier à Enercal, à la centrale de Doniambo, le deuxième à l’Université du Queensland à Brisbane, dans le Département recherche électricité, et enfin le dernier, de six mois, au Réseau de transport de l’électricité à Lyon, dont la soutenance valide le diplôme. « Au fur et à mesure de mes études d’ingénieur, je me suis spécialisé dans le domaine de l’énergie et les métiers de la production. » Pourquoi l’énergie ? « Parce que c’est un domaine pluridisciplinaire à forts enjeux et en évolution permanente. »

Chef d’orchestre

À la fin de ses études, Jérémy Ventura n’a pas le temps de souffler puisqu’un mois après l’obtention de son diplôme en septembre 2008, il intègre Enercal en tant que responsable d’exploitation du réseau de transport. Un challenge pour un ingénieur de 23 ans. « Il est vrai que c’est une fonction à responsabilité, pour laquelle je manageais à mon arrivée cinq chefs de quart, précise Jérémy Ventura. Ce sont d’ailleurs eux qui m’ont appris la plupart des spécificités du réseau électrique calédonien, ce qui a complété mes connaissances techniques et théoriques ».
En tant que responsable du Bureau de conduite centralisée, il est chargé, avec son équipe de six personnes, d’assurer en permanence l’équilibre production-consommation sur le territoire, et ce, à moindre coût pour le système électrique. « Tout est une question de balance entre la production et la consommation. Nous devons satisfaire à chaque instant la demande de la distribution publique du territoire, ce qui exige une gestion précise de la production électrique. » Et augmenter également la production lorsque les usines métallurgiques (SLN, Vale NC et maintenant KNS) le demandent, en fonction de leur activité. Le Bureau de conduite centralisée agit comme un chef d’orchestre sur le réseau. Outre le management de l’équipe, Jérôme Ventura assure la coordination avec les différentes centrales (Doniambo, Prony, Népoui, Néaoua, les turbines à combustion de Ducos, et Yaté) et participe à l’établissement du planning d’arrêt pour entretien des centrales. Dès qu’il y a un incident, l’équipe se mobilise pour résoudre le problème le plus vite possible. En cas de dépression ou de cyclone, elle est en première ligne pour limiter l’impact sur l’alimentation des clients.

Anticiper

Jérémy Ventura est par ailleurs chargé de planifier et d’anticiper les besoins en électricité du territoire. « Nous sommes en relation régulière avec la Dimenc qui nous consulte pour avoir notre avis sur les futurs projets ou notre vision sur le long terme de la consommation du territoire. » C’est en ce sens que l’ingénieur a rédigé un rapport prévisionnel dans lequel il a exposé les moyens de production qui seraient à déployer jusqu’en 2025, à partir de différents scénarios et simulations de la consommation. Un métier à plusieurs facettes qui passionne toujours Jérémy Ventura : « C’est un métier qui offre l’opportunité d’être au cœur du système électrique calédonien, de participer à son développement via de nouveaux projets, tout en comportant un aspect très technique pour garantir la stabilité du réseau ».   

Frédérique de Jode

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Rencontres
Nombre de vues
1576

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production