Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Depuis 2003, le magazine de l'information économique calédonienne
Publié le
18 Déc. 2015

Linda Song - À la Néa, « le » chef est une femme

Linda Song, qui est toujours en recherche de recettes inédites, a concocté une nouvelle carte depuis fin septembre.
Linda Song, qui est toujours en recherche de recettes inédites, a concocté une nouvelle carte depuis fin septembre.
© Ecran Total

Paru dans :

Dans la rubrique
Rencontres
Nombre de vues
318

À 34 ans, Linda Song est aux commandes de la cuisine du restaurant de l'Hôtel La Néa, à Koné. Une chef qui a le don de valoriser les produits locaux. Sa cuisine inventive contribue à la réputation de la table de la Néa, rendez-vous incontournable des gourmets.

Elle a une personnalité un peu réservée, mais qui ne l'a pas empêchée de gravir les échelons dans un univers encore très masculin. De nos jours, la grande cuisine, c'est encore l'affaire des hommes, même si les femmes s'imposent de plus en plus. Le parcours exemplaire de Linda Song, qui a toujours souhaité travailler dans ce domaine, est la preuve que les temps changent.

Originaire de la province Nord, elle part donc faire ses études à Nouméa. Après avoir obtenu un BEP, puis un Bac pro restauration hôtellerie au Lycée Escoffier en 2004, Linda Song est embauchée à l'hôtel Le Méridien. Sous la houlette de Jean-Claude Segard, chef du restaurant gastronomique L'Hippocampe à l'époque, elle fait ses premières armes en bas de l'échelle en tant que commis, où elle est dédiée au froid, c’est-à-dire les entrées, les amuse-bouche. « Une fois mes preuves faites dans ce domaine, j'ai été affectée à ce que l'on nomme le chaud, soit les poissons et les viandes », explique Linda Song. Seule fille en cuisine, elle évolue pendant six ans au Méridien, jusqu'au jour où elle décide de revenir en province Nord pour être plus proche de sa famille vivant à Népoui.

Une cuisine inventive

Et de recommencer tout à zéro avec humilité ! « J'ai répondu tout simplement à l'annonce de La Néa qui cherchait un commis, et j'ai été prise », se souvient-elle. C'est le directeur de l'hôtel La Néa, Jean-Christophe Leonelli, aujourd’hui directeur de l'Hôtel Tiéti à Poindimié, qui lui offre la chance de devenir la chef du restaurant, il y a deux ans. « Je n'avais jamais vraiment eu un plan de carrière défini, précise Linda, mais c'est vrai que c'est une grande responsabilité, car le restaurant a une réputation à tenir ». Linda prend son métier à cœur. Elle a le don en effet de travailler les produits locaux d'une façon unique, les associant avec des saveurs subtiles. C'est elle qui compose la carte avec des recettes surprenantes pour les papilles.

Sa cuisine est originale, inventive et digne de celle d'un grand chef. La table de La Néa est très renommée à Koné, elle est devenue le rendez-vous gastronomique des gourmets. « Je suis curieuse de nature, et je réfléchis beaucoup à la meilleure manière de valoriser les produits locaux, de les transformer, souligne Linda. Je ne vois pas pourquoi nous n'y parviendrions pas, puisque nous le faisons pour des produits venus d'ailleurs ! » Parfois, c'est un challenge de maintenir la carte dans son ensemble, mais Linda assure qu'il n'y a pas de rupture d’approvisionnement.

Plaisir

Avec son équipe en cuisine, qui se compose de femmes commis, d'un second et chef pâtissier Alexandre Kartime, qu'elle a connu au Méridien, l'alchimie opère. Et le plaisir de cuisiner est bien présent au sein de l'équipe. « La cuisine, cela doit rester avant tout un plaisir, pour nous qui la faisons, et pour que les clients soient totalement satisfaits », relève Linda. C'est pourquoi derrière les fourneaux l'ambiance est sereine. Linda n'est pas un chef tyrannique qui stresse son équipe en criant et en mettant la pression, car « c'est en ayant ce genre de comportement que l'on travaille moins bien finalement et cela s'en ressent ensuite dans les assiettes », appuie la chef qui aime transmettre son savoir à celles et ceux qui l'épaulent afin de les faire monter en compétences. Linda Song, une femme qui a trouvé sa voie. On imagine que la prochaine étape, après celle d'être chef, est d'avoir un jour son propre restaurant. « Je ne sais pas, répond-elle. J'aimerais cuisiner pour les enfants, leur proposer des ateliers cuisine, afin de leur apprendre les saveurs, le goût des bonnes choses, mais pour l'instant je suis très bien à La Néa. »

Frédérique de Jode

Auteur

Rédaction Made In

Rédaction Made In

L'équipe de rédaction Made In est composée d'intervenants ponctuels mais aussi de journalistes présents depuis plusieurs années. Ces derniers ont d'ailleurs leur propres signatures sur les articles qu'ils rédigent.

Paru dans :

Dans la rubrique
Rencontres
Nombre de vues
318

 Pour suivre l'actualité, abonnez-vous à notre lettre d'information.

MADE IN

Journal économique de Nouvelle-Calédonie

Bureaux

Immeuble Oceanic
1er étage
3, rue Henri Simonin
Ducos

Courrier

MADE IN
BP 27035
Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Contacts

Tél. : (687) 281 291
 Rédaction
 Publicité

FINC Le magazine Made In est une publication de la Fédération des Industries de Nouvelle-Caledonie -  Voir le site
 Copyright @ FINC - 2007-2018 | Conception et réalisation :  PAO Production